RMC Sport

Que vaut Ousmane Dembélé dans les simulations de foot ?

Ousmane Dembélé

Ousmane Dembélé - AFP

Auteur d’une première saison époustouflante chez les professionnels, Ousmane Dembélé crève littéralement l’écran en Ligue 1… au point d’aiguiser, déjà, l’appétit des plus grands clubs européens. Mais la jeune pépite du Stade Rennais est-elle aussi prodigieuse sur les pelouses virtuelles ? De Football Manager à FIFA en passant par PES, RMC Sport a étudié avec minutie son profil.

Neuf buts, trois passes décisives. Une technique déconcertante. Une facilité à éliminer son vis-à-vis absolument époustouflante, au point de faire passer ce dernier pour un véritable plot. Une certaine lucidité aussi, quand on lui dit qu’il en fait peut-être un petit peu trop et qu’il répond calmement « Oui je sais. Mais c’est ma force ». Ousmane Dembélé est une tornade qui est en train d’emporter la Ligue 1 toute entière avec lui. Pour le FC Nantes, qui a goûté à trois buts de sa part, c’est déjà fait.

Au point d’éveiller la curiosité du FC Barcelone et de se demander, surtout, jusqu’où ira ce jeune gamin de 18 ans. On a tenté d’avoir un élément de réponse en se penchant sur les trois licences phares… du football virtuel. Réputés pour leurs modes de jeu propices à la progression sportive, la mise à jour régulière de leur base de données et leur notation, volontairement très proches du niveau réel des joueurs, Pro Evolution Soccer, FIFA et le jeu de gestion de football Football Manager ont joué le rôle de juges de paix au moment de déterminer le potentiel d’Ousmane Dembélé. Alors vrai super crack ou simple ouragan ?

La fiche d'Ousmane Dembélé à PES 2016
La fiche d'Ousmane Dembélé à PES 2016 © DR

Rien d'un monstre pour PES

Pour le jeu de Konami, la réponse est claire : non, Ousmane Dembélé ne va pas tout casser sur son passage. Le feu follet rennais jouit d’une note globale de 59 (sur 100) et de caractéristiques très, très faibles (66 en dribble, 65 en contrôle de balle, 63 en finition et 71 en vitesse). En clair, pour PES, Dembélé est un jeune joueur moyen. Sans plus. Une appréciation plutôt sévère au regard de son niveau de jeu réel et qui ne devrait pas évoluer de sitôt... car Ousmane Dembélé n'est jouable qu'en ligne ! Le Rennais n'est pas disponible dans les autres modes de jeu et notamment dans celui qui lui aurait permis de progresser, la fameuse Ligue des Masters. Et la probabilité de le voir augmenté lors de la prochaine mise à jour en ligne est infime...

Ce n'est pas à PES que Dembélé aura de l'avenir
Ce n'est pas à PES que Dembélé aura de l'avenir © DR

Potentiellement l’égal de Bale dans FIFA

N’en déplaise à Konami, c’est chez le concurrent historique et nouveau leader sur le marché, FIFA, qu’il faut se pencher pour avoir un avis un peu plus précis de ce que pourrait donner virtuellement Ousmane Dembélé dans quelques années, bien que là aussi, la jeune pépite Rouge et Noir n'est jouable qu'en ligne. Avec sa note actuelle de 72, l’attaquant rennais boxe dans la même cour que le Marseillais Georges-Kevin Nkoudou, le Bordelais Thomas Touré ou encore le Monégasque Thomas Lemar. Un rang plutôt prometteur donc… mais la suite est encore plus reluisante pour l’intéressé.

La fiche du même Dembélé à FIFA 16
La fiche du même Dembélé à FIFA 16 © DR

Le présent l’est déjà puisque la dernière mise à jour du jeu a considérablement augmenté certaines de ses caractéristiques (son agilité, ses contrôles de balle ou encore sa précision sur les tirs de loin), sans compter que le dribbleur fou (quatre étoiles sur cinq en gestes techniques) est déjà bien noté dans cet exercice (85). Mais son futur est des plus reluisants puisque les développeurs du jeu lui octroient une note potentielle de 87. Soit, au même poste, un niveau équivalent au Madrilène … Gareth Bale. Rien que ça.

85 en dribbles, de quoi martyriser quelques adversaires manette en main
85 en dribbles, de quoi martyriser quelques adversaires manette en main © DR

Un Wonderkid à polir avec attention pour Football Manager 

En matière de potentiel à évaluer, on ne fait certainement pas mieux, virtuellement parlant, que Football Manager, d’ores et déjà utilisé par certains clubs européens pour dénicher les pépites de demain. Les fameux Wonderkids qui, bien entraînés, vont littéralement transformer vos parties et écrire votre légende de manager en herbe. Nous avons demandé, dans une simulation partant de la saison en cours, au nouveau responsable de la formation des jeunes au PSG, Carlos Romagosa, de se pencher sur le cas Dembélé. Selon lui, le milieu droit/gauche breton, qui jouit actuellement d’une étoile, pourrait monter à quatre s’il est bien entraîné et plus sûrement à trois étoiles et demi. 

Il ne serait pas un petit peu trop perso le Dembélé ?
Il ne serait pas un petit peu trop perso le Dembélé ? © DR

En clair, Ousmane Dembélé sera un excellent joueur de foot, à condition d’être bien encadré, d’avoir les bons tuteurs et de ne pas être jeté au feu d’entrée. L’avis de Romagosa est « de suivre avec attention ses progrès ». Une remarque que l’on est tenté d’approuver au vu des stats actuelles du joueur, très rapide (17 en vitesse, 16 en accélération), pas frêle pour un sou (14 en qualités physiques naturelles), créatif (14 en inspiration) et technique (14) mais aussi très individualiste (11 en vision de jeu, 6 en décisions, 6 en collectif et 8 en passes). Exactement ce que veut gommer petit à petit chez lui Rolland Courbis. Ousmane, si tu nous lis, tu sais ce qu’il te reste à faire.

Pour Romagosa, pas de doute, Dembélé a de l'avenir
Pour Romagosa, pas de doute, Dembélé a de l'avenir © DR
Alix Dulac