RMC Sport

Rennes: "Le PSG ne risque rien", la grosse colère de Létang avant la finale de la Coupe de France

Passablement agacé par la défaite de ses joueurs vendredi à Dijon (3-2), à l'occasion de la 33e journée de Ligue 1, Olivier Létang s'est dit "très inquiet" à huit jours de la finale de la Coupe de France face au PSG.

Des revers contre Lyon (1-0), Nîmes (3-1) et Dijon (3-2). Deux nuls contre Angers (3-3) et Nice (0-0). Aucune victoire. Voilà le bilan du Stade Rennais en Ligue 1 sur ses six derniers matchs. Une situation qui agace sérieusement Olivier Létang, alors que se profile la finale de la Coupe de France face au PSG (le 27 avril).

"La première mi-temps a été scandaleuse et je pèse mes mots. Indigne d’une équipe professionnelle. Et je ne parle pas d’une équipe professionnelle de Ligue 2, ou alors c’est limite péjoratif pour une équipe professionnelle de Ligue 2. Je l’ai déjà dit il y a plusieurs semaines. On fera le bilan à la fin de la saison, fin mai. Aujourd’hui, je suis très, très, très inquiet pour le club et ses supporters", a lâché le président du club breton à l’issue de la défaite de ses joueurs à Dijon.

"Si je suis le PSG, je suis très tranquille"

"On est sur une phase très dangereuse. On est sur six matchs sans victoire en Ligue 1. On a pris 25 buts sur les 15 derniers matchs. Quand je pense à l’élan populaire qu’on a su susciter, quand on a vu une équipe qui se transcendait et qui avait des valeurs, je suis aujourd’hui très inquiet. Je dois dire que si je suis le PSG ce soir, je suis très tranquille. Le PSG ne risque absolument rien dans une semaine pour cette finale. Il restera après cinq matchs de championnat. Je tire la sonnette d’alarme", a insisté Létang. Incapable de s'imposer en championnat depuis le 10 mars (3-1 contre Caen), le Stade Rennais pointe provisoirement à la 11e place du classement, à dix points du top 4.

RR avec Morgan Maury