RMC Sport

Rennes: muet sur son avenir, Camavinga n’est pas satisfait de sa saison

Alors qu’il sera suspendu ce dimanche soir pour affronter le PSG avec le Stade Rennais, le jeune milieu de terrain français Eduardo Camavinga suscite beaucoup d’intérêt sur le marché des transferts. Mais le jeune international (18 ans) ne veut pas y penser pour le moment. Surtout qu’il n’est pas très content de sa saison.

Où jouera Eduardo Camavinga la saison prochaine ? En fin de contrat avec le Stade Rennais en 2022, le jeune milieu de terrain de 18 ans sera à n’en pas douter l’un des joueurs les plus convoités lors du prochain mercato estival. En seulement deux saisons au plus haut niveau, le crack a déjà gagné ses galons de joueur international (3 sélections – 1 but). Pas de quoi lui faire tourner la tête.

L’avenir, il ne veut pas y penser pour l’instant. "Je n’y ai pas encore réfléchi avec ma famille", a-t-il indiqué dimanche dans l’émission Téléfoot. Je me concentre d’abord sur le Stade Rennais." Relancé sur l’intérêt de clubs tels que le Real Madrid ou le Bayern Munich, le Rennais se dit flatté mais ne lâche aucun indice : "Dire que ça ne fait pas plaisir serait mentir. Ça fait plaisir quand des grands clubs s’intéressent à vous mais ce n’est pas le moment de se concentrer sur ça."

>> Les infos mercato en direct

"Il y a beaucoup de bas. Je n’ai pas fait tout ce qu’il fallait"

En attendant d’en savoir plus sur son avenir, Eduardo Camavinga a encore des défis à relever cette saison. Il y a la course à l’Europe même s’il est suspendu ce dimanche soir face au PSG (21h) en clôture de la 36eme journée de Ligue 1. Et puis l’Euro avec les Espoirs ou les A. L’occasion pour le jeune Rennais de se rattraper après une saison qu’il juge clairement moins bonne que la première, celle de la révélation.

"On ne va pas se mentir, je fais une saison moyenne, reconnaît-il. Il y a beaucoup de bas. Je n’ai pas fait tout ce qu’il fallait. Il faut se servir de ça pour rebondir. Il faut être réaliste, je sais que je n’ai pas fait que des bons matchs. J’ai énormément de choses sur lesquelles je dois progresser. Je ne vais pas me cacher derrière l’âge. Ce sont des choses qui arrivent", conclut-il.

ABr