RMC Sport

Rennes-PSG: Paris dominé en Bretagne, première défaite en Ligue 1

Après huit victoires de rang, le PSG a subi sa première défaite de la saison en Ligue 1 sur la pelouse de Rennes 2-0, dimanche lors de la 9eme journée de championnat.

Coup d’arrêt pour Paris. Le PSG a subi sa première défaite de la saison en Ligue 1, battu par le Stade Rennais 2-0 ce dimanche après-midi au Roazhon Park dans le cadre de la 9eme journée de championnat. Des buts de Gaëtan Laborde et Flavien Tait juste avant et juste après la pause ont crucifié des Parisiens trop maladroits et trop fébriles en défense. Le club de la capitale qui était la dernière équipe invaincue de Ligue 1 reste malgré tout largement en tête, grâce à sa série, désormais terminée, de huit victoires en huit matchs. Le Stade Rennais réalise de son côté la belle affaire, passant de la 14eme à la 7eme place en attendant la fin de cette 9eme journée.

>> Ligue 1: revivez Rennes-PSG (2-0)

Messi toujours muet en L1

Cinq jours après sa belle victoire face à Manchester City et le premier but de Lionel Messi avec ses nouvelles couleurs, le PSG alignait ses "quatre fantastiques". Di Maria, absent en Ligue des champions, s’est ajouté au trio Messi-Neymar-Mbappé. Sauf qu’avec seulement deux joueurs à la récupération, Verratti et Gueye, l’équipe de Mauricio Pochettino a souvent pris l’eau en Ille-et-Vilaine.

Si Lionel Messi trouve la barre transversale sur coup franc, Gaëtan Laborde (45e) et Flavien Tait (46e), eux, ne manquent pas le cadre. Le PSG, bien que toujours entreprenant, est assommé. Les nombreuses tentatives, notamment de Kylian Mbappé, ne font pas mouche. Et quand il marque, le Français se voit logiquement son but refusé pour une position de hors-jeu.

Neymar remplacé

Bref ce n’était clairement pas le jour de la MNM. Neymar, jamais dans le coup au Roazhon Park, est remplacé par Mauro Icardi (76e). Ce sont même les Rennais qui auraient pu corser l’addition mais le penalty initialement sifflé par Ruddy Buquet pour un pied trop haut de Hakimi est finalement annulé après recours au VAR. Ça ne consolera pas les Parisiens qui, après leur premier revers, peuvent désormais penser à la sélection avec le début de la trêve internationale.

ABr