RMC Sport

Rennes-PSG: pour Thiago Silva, Lyon est l'adversaire numéro un

Le capitaine parisien Thiago Silva s'est arrêté en zone mixte après la défaite du PSG face à Rennes ce dimanche (2-1) lors de la deuxième journée de Ligue 1. Le Brésilien est revenu sur la forte impression laissée par Lyon en ce début de saison et se méfie tout particulièrement de l'OL pour le titre de champion.

Paris va-t-il devoir commencer à s'inquiéter de la très bonne forme de l'OL, vainqueur vendredi d'Angers sur le score fleuve de 6-0 ? La défaite des champions de France ce dimanche sur la pelouse du Stade Rennais (2-1) n'a fait que confirmer cette interrogation. Peu rassurants dans le jeu, parfois inquiétants, les hommes de Thomas Tuchel ont signé leur premier revers de la saison dès la deuxième journée. De là à voir Lyon comme l'un des favoris pour le titre cette année, il n'y a qu'un pas que Thiago Silva n'hésite pas à franchir.

"C'est Lyon qu'il faut battre cette saison", prévient Thiago Silva

Le capitaine du PSG s'est arrêté en zone mixte après la rencontre et a donné son avis sur les deux très belles sorties rhodaniennes. "Lyon, c'est une bonne équipe, surtout avec un nouveau coach. Sylvinho était avec nous en sélection. C'est un mec qui a tout le temps envie de gagner. Le début de cette saison pour Lyon, je crois que ça marche très bien. J'espère que le prochain match sera un peu plus difficile pour eux. Je crois que leur système tactique est très fort. On connaît très bien Sylvinho. Je crois que Lyon va faire une très bonne saison. J'espère que nous aussi, on pourra être là pour se battre. Bien sûr qu'il y a le classique avec Marseille mais à mon avis, c'est Lyon qu'il faut battre. Oui c'est une équipe dangereuse. Il n'ont pas fait une grande saison l'an dernier. Ils ont bien joué en Ligue des champions. Je crois qu'ils ont manqué d'un peu d'agressivité et c'est ce que va leur apporter Sylvinho. Et surtout la confiance. Il y a beaucoup de personnalité dans cette équipe. Ils ont bien débuté mais c'est encore le début. On verra à la fin."

L'avertissement est passé dans les rangs lyonnais. Les coéquipiers de Memphis Depay se savent attendus cette saison. Le choc à venir dans un mois (22 septembre, 6e journée) au Groupama Stadium fait d'ores et déjà saliver...

CP