RMC Sport

Riolo : « Le PSG et la L1… »

-

- - -

Retour sur la vision que la L1 se fait du PSG…

Critiquer le PSG, je sais faire. Vous le savez. Le rôle de Blanc et l’autogestion, je l’ai dit, je le dis. Le jeu en berne, c’est mon avis. L’absence d’un Directeur Sportif qui a été et sera préjudiciable. Le recrutement globalement raté depuis le départ de Leonardo. Le mystère autour de la blessure d’Ibra. L’exigence qu’il faut, selon moi, avoir avec un club aussi ambitieux et qui dispose d’autant de moyens, je l’entretiens. J’assume tout ça sans problème.

Ces propos sont contextualisés et s’adressent à une équipe isolée dans notre championnat. Un cas à part. Un cas à part, car je ne compare pas le PSG aux autres de L1. Je ne relativise pas par rapport à notre championnat. J’envisage ce club eu égard à ses moyens et ses ambitions…

Alors quand j’entends de plus en plus d’observateurs ou suiveurs comparer le PSG aux autres, je m’insurge, ou je me marre.

Ntep comparable à Lucas. Cavani, bidon. Thiago Silva quasi dépassé par la moitié des défenseurs de L1. David Luiz pris pour un guignol. Lavezzi limite au niveau de Montpellier. Pastore évidemment bien en-dessous de Valbuena.

En revanche, la perte de Rabiot était presque catastrophique, mal gérée au minimum. Quant au départ de Coman, mon Dieu quelle perte ! Allez on continue, Gignac pas loin de Zlatan, mais loin devant Cavani. Digne devait prendre les yeux fermés la place de Maxwell. Et Aurier, le meilleur latéral de L1, allait devenir Dani Alvès à Paris.

La L1 aime se regarder, admirer sa médiocrité dans le miroir déformant de ses fausses certitudes. Le PSG sert ses fantasmes. Et quand on se compare à Paris, les analyses sont toutes faussées. On a deux occasions contre Paris ? On mérite de gagner le match. Un carton jaune est forcément vu rouge. Un contact dans la surface du PSG, peno voyons ! Paris en obtient un, c’est jamais net ! Mais vous le savez bien, QSI a acheté Thiriez, les arbitres, la L1 et je ne sais quoi encore… 

Qu’on n’aime pas le PSG, pourquoi pas. Qu’on le déteste, les autres supporters ont ce droit inutile. On aime les clubs riches et ambitieux à l’étranger, mais pas en France. Se partager la médiocrité, c’est ce qu’on aime. Mais que tout le foot français perde sa lucidité au moment d’analyser les performances du PSG, c’est incompréhensible. 

Pourtant, rien n'a changé depuis que QSI est là. Le PSG n’a rien à craindre en L1, si ce n’est lui-même. Pas un joueur de L1 ne peut être comparé à la bande recrutée par Leonardo. Je sais bien qu’on est le foot qui laisse dire à la télé que le championnat d’Allemagne est bidon. Que Bielsa n’a jamais rien gagné. Que 5 bons matches font d’un joueur un crack…

Je ne demande pas à ce qu’on abdique devant Paris, à ce qu’on tombe d’admiration devant lui, je demande juste qu’on reste un brin lucide…