RMC Sport

Saint-Etienne: comité d'accueil musclé pour les Verts à leur retour de Metz

Accrochés par le FC Metz (1-1) samedi en Ligue 1, les joueurs de Saint-Etienne ont été accueillis par une centaine de supporters à leur retour de Moselle. Deux groupes Ultras ont mis la pression sur les Verts dans une ambiance électrique, mais sans violence.

Ils ne rassurent toujours pas leurs supporters. Après leur match nul samedi à Metz (1-1), dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1, les Verts n’ont pas échappé à un comité d’accueil musclé lors de leur arrivée à l’aéroport d’Andrézieux-Bouthéon, à leur retour de Moselle. Deux groupes Ultras, les Magic Fans et les Green Angels, ont attendu les joueurs de Claude Puel dans la nuit pour exiger des explications quant à la situation sportive et pour mettre un coup de pression à un groupe à leurs yeux loin du niveau d’investissement exigé à l’ASSE.

Ambiance électrique mais sans violence

La centaine de supporters présents, scandant "on veut une équipe digne de son public" et "Puel démission", a accueilli les Verts dans une ambiance électrique mais sans violence. Ils se sont adressés au groupe en réclamant un investissement supérieur et ont également échangé avec Puel dont le discours en retour a été laconique. Dernier au classement avec seulement six points pris, Saint-Etienne tentera de décrocher une première victoire cette saison dimanche prochain avec la réception de Clermont dans un Geoffroy Guichard à huis clos après les événements survenus face à Angers (2-2).

"C'était encore un match avec un scénario contraire, a analysé Puel après ce résultat nul à Metz. On concède l'ouverture du score. Heureusement que Wahbi (Khazri) nous a remis très vite dans le bon sens avec un superbe but. Les Messins étaient en confiance et avaient plus de maîtrise à ce moment. On a fait une bonne deuxième mi-temps, on avait pris le dessus sur l'adversaire et il ne manquait pas grand-chose pour gagner ce match. Le groupe a de la qualité donc il faut se lâcher, prendre confiance en nos moyens, il faut insister, que les joueurs arrivent à se libérer".

La dernière victoire de l'ASSE remonte au 9 mai. Arnaud Nordin avait permis aux siens de battre l'OM (1-0) lors de la 36e journée de Ligue 1.

RR avec Timothée Maymon