RMC Sport

Saint-Etienne-Monaco: Puel ne regarde ni la série, ni le classement

Si Saint-Etienne est passé de la 19e à la 8e place de Ligue 1 depuis son arrivée il y a un mois, à un petit point du podium, Claude Puel refuse de se laisser griser après la victoire face à Monaco ce dimanche (1-0).

Evidemment, il n’allait pas sauter au plafond en pleine conférence de presse. Ce n’est pas son genre. Mais c’est quand même un début de mission mathématiquement très, très réussi. Quand Claude Puel est arrivé à Saint-Etienne il y a un mois, juste avant le derby contre l’OL, les Verts étaient 19es de Ligue 1 à huit points du podium. Après leur victoire face à Monaco ce dimanche en clôture de la 12e journée, ils sont désormais 8es à un petit point du 3e, Nantes. Avec trois victoires en quatre matchs de championnat sous les ordres de Claude Puel. Mais il refuse bien sûr de s’enflammer.

"Je ne fais pas attention à la série, sincèrement, explique l’entraîneur stéphanois. Quand on voit comment on doit s’employer pour prendre des points, gagner des matchs, on ne peut pas s’attarder sur une série. On essaye de répondre présent à chaque fois. Il nous manque souvent des petites choses mais on ne peut pas nous prendre en défaut au niveau du caractère, des efforts, de la solidarité dans cette équipe. C’est sympa de voir ce cœur dans ce groupe."

Puel: "On a encore beaucoup de travail"

Et Claude Puel est conscient que les Verts ont encore besoin de progresser. "Je ne cache pas qu’on doit encore s’améliorer, prendre plus confiance avec le ballon, souligne l’ancien coach de Monaco, Lille, Lyon, Nice, Southampton et Leicester. J’ai trouvé notre deuxième mi-temps bien meilleure. La première, on était dans l’à-peu-près. On s’est précipité, on voulait aller trop vite, sur des longs ballons et avec du déchet. Ça permettait à Monaco de nous faire mal. En deuxième mi-temps, on les a beaucoup plus gênés. On a été plus propres sur les remontées de balle, plus patients. C’est la voie à suivre. C’était intéressant de voir une progression. On sait ce qu’on doit encore travailler."

Quant au classement, il n’intéresse pas plus Claude Puel que cette série positive. "Tu me l’apprends, assure-t-il en réponse à une question sur cette 8e place à un point du podium. Je n’ai pas regardé le classement, je n’en sais rien. Tant mieux. Mais ça ne veut rien dire, le classement. Je sais que pour beaucoup de monde, c’est important. Mais pas pour nous. C’est mieux de continuer de travailler avec des résultats, pour la confiance. Mais c’est tout. On a encore beaucoup de travail." Saint-Etienne ira jeudi à Lviv, en Ukraine, pour défier Olexandriya en Ligue Europa, avant de se rendre à Nantes dimanche. L’occasion de grimper encore dans cette hiérarchie si serrée en Ligue 1.

LP avec AT