RMC Sport

Saint-Etienne: Puel dénonce "un acte inqualifiable" après la vidéo raciste envoyée à Bouanga

Denis Bouanga a eté la cible samedi dernier d'une vidéo raciste de la part de plusieurs supporters de Saint-Etienne. En conférence de presse ce vendredi, Claude Puel et Harold Moukoudi ont condamné "un acte inqualifiable".

L'AS Saint-Etienne est secoué ces derniers jours par une vidéo raciste envoyée par plusieurs ultras du club à l'encontre de Denis Bouanga, samedi dernier à la veille d'une rencontre importante face à Nîmes en Ligue 1. Les Magic Fans 1991, auxquels appartiennent les supporters incriminés, ont condamné fermement cette vidéo, comme le club ce vendredi.

En conférence de presse ce vendredi, Claude Puel s'est exprimé lui aussi sur cette vidéo envoyée à Denis Bouanga. "Ce qui s'est passé est inqualifiable, et condamné par le club, par les supporters qui se sont excusés par rapport à Denis (Bouanga, NDLR) et se sont désolidarisés, a expliqué Claude Puel. Pas question de faire un amalgame avec ces supporters. Cela touche le joueur, ses coéquipiers, le staff. Nous sommes tous ensemble pour encadrer Denis et toutes les personnes qui se sentent offensées."

Moukoudi: "Ce sont des propos qui heurtent un homme"

Denis Bouanga, dont l'identité n'a pas été officiellement donnée dans un premier temps par le communiqué des Magic Fans et de l'ASSE, a bien tenu sa place dimanche dernier lors de la victoire de Saint-Etienne. Visé par la vidéo le samedi, il a scellé la victoire le dimanche en inscrivant le deuxième but (2-0).

"Ce sont des propos qui heurtent un homme, peut-être plus encore un homme de couleur. On est choqués, c'est inqualifiable, a aussi estimé le défenseur stéphanois Harold Moukoudi ce vendredi en conférence de presse. Il n'y a pas de mots pour qualifier ce genre d'acte. Il faut aussi souligner que les responsables des supporters de désolidarisent. Il ne faut pas faire d'amalgame. Mais c'est forcément quelque chose qui touche, tout homme se sent humilié. Denis nous a demandé qu'on laisse cela de côté temporairement, le temps de préparer le match. Il y a encore beaucoup de travail pour que le racisme cesse."

Harold Moukoudi a précisé aussi qu'il ne devrait pas y avoir d'action supplémentaire de la part des joueurs "car le club a pris les devants et les Magic Fans se sont désolidarisés". L'ASSE va désormais devoir se concentrer sur son match ce dimanche (15h), avec la réception de Bordeaux.

GL