RMC Sport

Saint-Etienne: tensions entre Puel et Bouanga à la mi-temps face à Nice

Denis Bouanga et Claude Puel ont connu un moment tendu après une première période ratée des Verts contre Nice ce samedi en Ligue 1. Remplacé à la pause, l’attaquant a refusé d’écouter les nouvelles consignes de son entraîneur à ce moment-là et a préféré prendre sa douche selon les informations du journal L’Equipe.

Bon dernier de Ligue 1 après sa défaite contre Nice (0-3) à Geoffroy-Guichard ce samedi, Saint-Etienne traverse une grosse crise sportive. Toujours sans victoire, les Verts viennent d'enchaîner une cinquième défaite consécutive face aux Aiglons. En interne, la mauvaise première période du match du week-end a également entraîné des tensions entre Claude Puel et Denis Bouanga.

Après lui avoir annoncé son remplacement pendant la mi-temps, l'entraîneur a fait face à la colère de son joueur. Selon les informations du journal L'Equipe, Claude Puel voulait le voir rester pour écouter les nouvelles consignes pour la suite de la rencontre. Mais l'international gabonais a refusé de s'éxécuter et a choisi d'aller pendre sa douche à la place.

Puel en danger avant l'OL?

Menés à la pause après un but d'Amine Gouiri, les Verts n'ont pas réussi à renverser Nice malgré les changements tactiques de Claude Puel. Pire, le Néerlandais Calvin Stengs et Andy Delort ont finalement donner plus d'ampleur à la victoire des Aiglons et enfoncé un peu plus l'ASSE.

Après le coup de sifflet final, des premiers "Puel démission" sont même descendus des tribunes de Geoffroy-Guichard alors que le technicien possède le pire ratio pour un entraîneur stéphanois à plus de 50 matchs dirigés (1.08 point pris en moyenne).

Critiqué pour les résultats de l'équipe, remis en question pour ses choix tactiques, Claude Puel se retrouve en grande difficulté avant le duel contre l'OL, dimanche prochain en clôture de la neuvième journée de Ligue 1. Une nouvelle contre-performance des Verts risque bien de fracturer un peu plus le vestiaire stéphanois. Mais l'entraîneur espère au contraire se servir de cet affrontement face au rival pour lancer la saison.

"C’est un match à part. Ce n’est pas un match de championnat, c’est autre chose, une rivalité, a lancé l'entraîneur de l'ASSE face à la presse. C’est un match à part dans la saison, le meilleur moyen d’avoir cette étincelle et de repartir de l’avant. Je pense que ce match vient à point."

JGL