RMC Sport

Strasbourg-OM: "L’état d'esprit est critiquable", reconnait Sanson

L’OM a peiné mais s’est imposé à Strasbourg (1-0) ce vendredi en ouverture de la dixième journée de Ligue 1. Une victoire importante pour Morgan Sanson même si le milieu reconnait une performance décevante de l’équipe marseillaise.

Un tir, un cadré, un but. L’OM s’est montré particulièrement efficace pour l’emporter contre Strasbourg (1-0) ce vendredi pour le premier match de la dixième journée de Ligue 1. D’un autre côté, ces chiffres rappellent aussi les manquements de l’équipe dirigée par André Villas-Boas, incapable de produire du beau football et mis en difficulté par son rival alsacien.

Unique buteur de la rencontre, Morgan Sanson s’est satisfait de la victoire marseillaise mais reconnait de grosses difficultés aussi bien dans le contenu que dans l’implication.

Sanson: "On se contente du minimum, les trois points"

Entrés sur la pelouse peu après l’heure de jeu, Dimitri Payet et Dario Benedetto ont permis à l’OM de faire la différence en une action. La belle combattivité du milieu offensif français puis la remise de l’Argentin ont permis à Morgan Sanson d’inscrire un but superbe d’une mine sous la barre quelques minutes plus tard.

>> La Ligue 1 est disponible via l'offre RMC Sport-Téléfoot

"On voulait venir ici pour prendre les trois points. Dans la période actuelle, on se contente du minimum. Et le minimum c'était les trois points, a avoué le sauveur de l’OM en Alsace. Dix-huit points en neuf matches, on est content même si ça pourrait être mieux dans le jeu. Les critiques sont normales au vu de nos matchs en Ligue des champions. Au-delà des matches, l'état d'esprit est critiquable mais sur le plan comptable on n'est pas trop mal. Le coach a très bien parlé. Cette réunion (entre l'entraîneur et les joueurs, ndlr) était bénéfique, ça nous a fait tous du bien. Il a employé des mots forts qui sont restés dans nos têtes."

Après ses déboires européennes, l'OM s'est un peu relancé en championnat. Le groupe d'André Villas-Boas pourra désormais profiter de la trêve internationale pour se remobiliser avant ses prochaines échances en Ligue des champions et en Ligue 1.

JGL