RMC Sport

Coronavirus: quelles conséquences pour Chambly, club de la zone la plus touchée?

Le club de Chambly en Ligue 2, situé dans l’Oise, département le plus touché par le coronavirus, doit s’adapter aux mesures prises par la préfecture. Qui entraînent des interrogations sportives et financières.

Depuis quelques jours et la hausse du nombre de personnes touchées par l’épidémie de coronavirus, les joueurs de Chambly se saluent coude contre coude ou poing contre poing. Pas de poignées de main. Comme tous les habitants de l’Oise, ils doivent particulièrement faire attention aux règles sanitaires: le plus gros foyer de la maladie Covid-19 en France se situe dans ce département et notamment à Creil, qui n’est qu’à une vingtaine de kilomètres de Chambly.

En conséquence, la Ligue de football professionnel a pris ses précautions et a indiqué en début de semaine qu’en "accord avec la Préfecture de l’Oise, la rencontre FC Chambly Oise-Le Mans FC comptant pour la 28e journée de Domino's Ligue 2 […] se jouera à Beauvais à huis-clos, dans le cadre des mesures prises par les autorités publiques s’agissant du coronavirus".

Le maintien est tout proche

"C’est le premier match à domicile que je loupe depuis plusieurs années... C’est gênant qu’ils n’aient pas le soutien des supporters sur ce match. Ça peut être un problème, j’espère que ça ne va pas trop jouer", soupire Nathan, membre du Kop Oise venu assister à l’entraînement. Car l’enjeu sportif est important. En cas de victoire, Chambly aura quasiment acquis son objectif de la saison: le maintien en Ligue 2.

Mais les fans, comme les joueurs, comprennent cette décision: "On s’adapte, on subit un peu les événements, lâche Sebastien Flochon, milieu de terrain. Mais quand il s’agit de santé, il vaut mieux prévenir que guérir, comme on dit". "Ça reste un match de foot, ça reste un championnat de foot, ajoute l’entraîneur Bruno Luzi. Si tu perds la vie, tu perds plus qu’un match de foot. À partir de là, il n’y a pas photo".

Valentin Jamin