RMC Sport

Insultes racistes lors de Nîmes-Dunkerque: le cas évoqué par la commission de discipline

Alors que Samuel Yohou, le défenseur central de Dunkerque, a dénoncé des insultes racistes lors du match de Ligue 2 face à Nîmes, la commission de discipline de la LFP va évoquer ce sujet ce mercredi.

Dans un entretien accordé à la Voix du Nord la semaine dernière, Samuel Yohou, défenseur central de Dunkerque, dénonçait des insultes racistes lors du match de championnat à Nîmes. "J’entendais des : "sale noir, lève-toi, espèce de merde." Vous savez, moi, j’ai 30 ans, je n’ai pas que ça à faire d’entendre des conneries comme ça." a déclaré le joueur averti d'un carton jaune en fin de match. Du côté des Crocos, on assure "n'avoir rien entendu de tel. Aucun joueur sur le terrain n'a entendu de telles insultes. Ni l'arbitre de touche, ainsi que l'atteste le rapport du délégué", rapporte la direction du NO citée par Midi Libre.

Le précédent Lionel Mpasi

Selon nos informations, ce cas sera quand même étudié demain par la commission de discipline de la LFP. Un précédent récent existe, avec des insultes entendues lors de Toulouse-Rodez. À la 88e minute, un individu accoudé à la barrière publicitaire qui sépare la tribune Brice-Taton de la zone du terrain avait crié "sale singe" en direction du gardien de Rodez, Lionel Mpasi. Une insulte qu’il profère à deux reprises.

Dès la fin du match, le TFC a mis tout en œuvre pour identifier l’individu. Selon nos informations, le club toulousain a réussi à identifier son visage. Une plainte a été déposée, tandis que le travail de la police devrait permettre de l’identifier formellement, l’interpeller et le renvoyer devant la justice pour le sanctionner. Au lendemain du match, après une légère séance dans la matinée, Lionel Mpasi restait très marqué psychologiquement par ces insultes. Le TFC avait écopé d'un point de retrait avec sursis.

AS, avec AP