RMC Sport

Ligue 2: Sochaux démarre fort à Dijon

La joie des Sochaliens, vainqueurs à Dijon

La joie des Sochaliens, vainqueurs à Dijon - AFP

Relégué de Ligue 1, Dijon a subi la loi de Sochaux ce lundi soir en clôture de la première journée de Ligue 1 (1-3).

Sochaux, au jeu collectif particulièrement bien huilé, est allé signer une belle victoire (3-1) à Dijon, fraîchement relégué de Ligue 1, ce lundi soir au stade Gaston-Gérard en clôture de la 1ere journée de Ligue 2.

Les Sochaliens ont remporté ce duel entre candidats à la montée, grâce à des buts de Gaëtan Weissbeck (53e), Aldo Kalulu (74e) et Alan Virginius (90e+6).

Dijon, à l'effectif profondément remanié - seuls trois joueurs rescapés de la saison dernière figuraient dans le onze de départ de David Linarès - n'a pu que réduire le score en fin de match, par Roger Assalé (84e).

Après ce probant succès, Sochaux est 3e au classement de L2 après une journée derrière le Paris FC (1er), vainqueur à Grenoble 4-0, et Caen, 2e après avoir battu à domicile Rodez sur le même score.

Reynet a retardé l'échéance

La première période a été totalement à l'avantage de Sochaux, dont les petits gabarits (Tony Mauricio, Kalulu, Maxime Do Couto Teixeira) ont martyrisé la défense dijonnaise.

Le gardien bourguignon Baptiste Reynet a dû s'employer, notamment contre Kalulu (16e, 21e), pour retarder l'ouverture du score, devant une défense au manque d'automatismes criant.

Mais dès le début de la seconde période arrivait ce qui devait arriver: le premier but de Sochaux, par Weissbeck de la tête (53e) sur un long centre presque du milieu de terrain de Valentin Henry.

Bis repetita à la 75e minute: sur une nouvelle longue passe venue de l'arrière, le tir de Weissbeck a été dévié par Reynet dans les pieds de Kalulu, qui a doublé la mise pour Sochaux.

Auparavant, le gardien dijonnais avait encore fait une belle parade en jaillissant hors de sa surface dans les pieds de Teixeira, super recrue sochalienne (62e).

LP avec AFP