RMC Sport

Ligue 2: Toulouse corrige Grenoble et disputera les barrages face au 18e de Ligue 1

Vainqueur de Grenoble ce vendredi (3-0) lors du second prébarrage d’accession à l’élite, Toulouse s’est offert le droit d’affronter le 18e de Ligue 1 la semaine prochaine (27 et 30 mai). Lors d’une double confrontation qui permettra d’attribuer le dernier ticket pour la première division la saison prochaine.

Patrice Garande, nommé à la tête du Téfécé alors que le club était relégué en Ligue 2 à l’issue de la saison dernière, n’est plus qu’à une marche de replacer Toulouse dans l’élite. Mais ce sera la plus haute à franchir, lors d’une double confrontation face au barragiste de Ligue 1 (18e à l’issue de la 38e journée), les 27 et 30 mai.

Au vu de ce que l’on a vu des Toulousains, redoutables face à des Grenoblois vite dépassés sous le déluge au Stadium (3-0), réaliser le fameux "ascenseur" et obtenir le dernier ticket vers l’étage L1 serait loin d’être immérité. Le champion Troyes et son dauphin Clermont ont déjà atteint ce palier à la régulière. Et les hommes de Garande, troisièmes du championnat à l’issue de la saison, peuvent encore espérer les rejoindre.

>> Revivez la rencontre minute par minute

Le festival du Colombien Machado

Tombeurs avec maîtrise du Paris FC lors du premier pré-barrage, mardi (2-0), les Grenoblois ont cette fois été punis par le réalisme des Toulousains, emmenés par un Deiver Machado intenable et dans tous les bons coups. L’arrière gauche colombien, présent dans l’équipe type du Championnat cette saison, a fait des misères à la défense iséroise. Et la différence à lui tout seul en éliminant trois adversaires sur une action en soliste, avant de servir le "Pitchoune" Manu Koné pour le second but (24e). Le Hollandais Stijn Spierings avait ouvert le score sur un penalty repoussé par Brice Maubleu dès la 3e minute, opportuniste. Alors que l'attaquant anglais Rhys Healey parachevait ce succès avec un but dans les dernières secondes (90e+2).

Tout n’a pas été à jeter côté grenoblois, qui a été envoyé en vacances forcées après une saison plutôt régulière (30 journées sur 38 dans le top 5) et avait arraché sa qualification pour les play-offs d'accession lors de l’ultime levée. Mais la barre en a décidé autrement sur une tête de Moussa Kalilou Djitte (11e), et son gardien Maubleu aura tout de même tenu son équipe à bout de bras lorsque sa défense prenait l’eau (28e, 30e, 70e).

Le rêve d’une belle aventure s’arrête au Stadium pour les Isérois, elle se poursuivra sur cette même pelouse pour les Toulousains, qui y accueilleront le barragiste de Ligue 1 pour la manche aller, déjà dans six jours. Ils seront à coup sûr devant leur télé, dimanche soir, pour suivre le dénouement de la L1 et connaître le nom de leur futur adversaire. A piocher entre Reims, Bordeaux, Strasbourg, Brest, Lorient ou encore Nantes, tous susceptibles de terminer le championnat à la 18e place.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport