RMC Sport

Toulouse: "Il nous reste à faire ce que personne n’a réussi à faire", lance Garande avant le barrage

Interrogé par RMC après la qualification de son équipe pour le barrage d’accession à la Ligue 1 (27-30 mai), l’entraîneur de Toulouse Patrice Garande estime que la tâche sera très relevée pour son équipe, quelle que soit l’identité de son futur adversaire.

Satisfait de ses joueurs après la victoire de Toulouse face à Grenoble (3-0), ce vendredi soir lors du second pré-barrage d’accession à la Ligue 1, Patrice Garande sait ce qui l’attend désormais. Un défi de taille face à l’équipe de Ligue 1 qui terminera à la 18e place, celle de barragiste, et rejoindra le troisième de Ligue 2 pour un rendez-vous couperet (aller le 27 et retour le 30 mai).

Interrogé sur RMC quelques minutes après sa qualification pour cette double confrontation décisive, l’entraîneur toulousain estime que la mission qui se présente à lui se révèle quasi impossible. "Il reste à faire ce que personne n’a réussi à faire, ironise-t-il dans"L’After". Depuis que ces barrages existent sous cette formule, aucune équipe de Ligue 2 ne l’a fait." En 2017, la L2 Troyes avait sorti la L1 Lorient au terme d’une double confrontation héroïque (2-1, 0-0), mais sans être passée par des pré-barrages préalables.

"Ce serait une erreur de changer face à notre prochain adversaire"

S’il se montre quelque peu pessimiste sur la suite de l’aventure toulousaine vers une possible accession à l’élite, le coach de 60 ans dispose pourtant d’une équipe qui évolue à bon niveau depuis quelques semaines, et a livré une prestation très solide face aux Grenoblois. Suffisant pour faire peur à son futur adversaire? "On a des joueurs matures, et de très jeunes joueurs, il y a un super mélange et un état d’esprit dans ce groupe qui est fantastique. (…) Je ne sais pas si ça va nous permettre de réaliser notre rêve, mais on ne va pas changer, assure Garande. Il faut que l’on mette sur le terrain tout ce qui a fait que cette saison, on a été la meilleure attaque de Ligue 2. Ce serait une erreur de changer face à notre prochain adversaire."

Nommé à la tête du Téfécé alors que le club était relégué en Ligue 2 à l’issue de la saison dernière, Patrice Grarande n’est plus qu’à une marche de replacer Toulouse dans l’élite. Mais ce sera la plus haute à franchir face à Reims, Bordeaux, Strasbourg, Brest, Lorient ou encore Nantes, encore tous susceptibles de terminer à la 18e place de la Ligue 1.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport