RMC Sport

Ajax-Juventus: grâce à Ronaldo, la Juve s'en sort face à un flamboyant Ajax

Cristiano Ronaldo.

Cristiano Ronaldo. - AFP

La Juventus Turin a subi contre l'Ajax Amsterdam... mais la Juve a Cristiano Ronaldo. De retour de blessure pour ce quart de finale aller de la Ligue des champions, le Portugais a marqué son 125e but dans la compétition, permettant à ses équipiers d'aborder le match retour en Italie avec ce fameux but marqué à l'extérieur (1-1).

Longtemps, Cristiano Ronaldo a pesté contre ses équipiers. Titulaire pour le quart de finale aller de Ligue des champions contre l'Ajax Amsterdam, le quintuple Ballon d'Or n'a rien vu venir sur son aile gauche en première période. Et pour cause, la Juventus Turin a étouffé face aux vagues incessantes des jeunes talents de l'Ajax mené par Frenkie De Jong. Hakim Ziyech (12e, 18e, 34e) a énormément tenté sans finition. Le Marocain a appris à ses dépens qu'il ne faut pas trop tarder quand Cristiano Ronaldo est en face.

>> Revivez Ajax-Juve (1-1)

Ronaldo a surgi en pleine domination de l'Ajax

Juste avant la mi-temps, Cristiano Ronaldo est venu dans le coeur du jeu pour servir de relais et écarter vers Joao Cancelo à droite. La latéral a alors régalé son compatriote avec une ouverture parfaitement dosée au point de penalty. D'une tête plongeante, Cristiano Ronaldo a ouvert le score et marqué son 125eme but en Ligue des champions (1-0, 45e).

Cancelo passeur pour Ronaldo puis fautif

L'Ajax Amsterdam pouvait avoir des regrets dans le vestiaire à la pause. Heureusement pour les jeunes joueurs d'Erik ten Hag, David Neres a enrhumé Joao Cancelo dès la première minute de la deuxième période, terminant un petit festival d'une frappe enroulée imparable (1-1, 46eme). Une nouvelle fois, Cristiano Ronaldo s'est plaint à ses équipiers d'un manque de mouvement auprès de Federico Bernardeschi.

Ronaldo s'est beaucoup plaint de ses équipiers

Dans l'ambiance exceptionnelle de la Johann Cruyff Arena, le Portugais n'a pas réussi à redonner l'avantage aux siens. Lui non plus pas été flamboyant dans le jeu, mais a tenu son rang de part son efficacité. Sans aucun doute, il ne se montrera pas satisfait de la prestation collective cette semaine. En Italie, mardi prochain, il sera à nouveau le fer de lance de l'attaque turinoise face à une défense amputée de son latéral Nicolás Tagliafico qui a pris un carton jaune synonyme de suspension.

>> Cliquez ici pour découvrir les offres RMC Sport pour s'abonner et suivre la Ligue des Champions

Joseph Ruiz