RMC Sport

Barça: Piqué "effondré" après la gifle contre le PSG

Candidat à la présidence du Barça, Joan Laporta a expliqué s'être entretenu avec Gerard Piqué après la douloureuse défaite contre le PSG, mardi soir en 8e de finale aller de Ligue des champions (4-1). Il a d'ailleurs défendu l'arrière central, en grande difficulté face à l'attaque parisienne.

Si les supporters du Barça espèrent un grand ménage dans les prochains mois, pour reconstruire à partir d'un nouveau groupe, il ne faut visiblement pas miser sur Joan Laporta. L'ex-dirigeant blaugrana, candidat à la présidence du club catalan, a pris la défense des "anciens" après la défaite contre le PSG mardi soir en 8e de finale aller de Ligue des champions (4-1). Notamment celle de Gerard Piqué, pourtant dépassé par les accélérations de Mbappé et des autres Parisiens.

Lors de la présentation de son programme à la presse, ce jeudi, Laporta a ainsi confié s'être entretenu avec le défenseur central au coup de sifflet final. Un Piqué qu'il a trouvé "effondré". "Il n'a pas été transparent alors qu'il revenait tout juste d'une blessure sérieuse et qu'il a pris le risque de rechuter, a assuré le candidat, selon des propos rapportés par Sport. Il a été exemplaire. Dans ce genre de moments difficiles, vous devez aimer le Barça encore plus. J'ai une très bonne relation avec Gerard. Mais je n'en dirai pas plus sur notre conversation."

Il reste déterminé à convaincre Messi de prolonger

Piqué - comme Messi et beaucoup d'autres - a été tellement "exemplaire" que le Barça est quasiment éliminé de la C1, avant même le match retour contre le PSG. Cela n'alerte-t-il pas Laporta? "La déception a été énorme, reconnaît-il tout de même. Je voulais juste aller me coucher, j'étais blessé comme tous les Catalans. Mais quand je me suis réveillé le lendemain (mercredi), il était clair pour moi qu'il fallait être derrière les joueurs. Nous ne pouvons pas tout jeter ou les abandonner, alors qu'il n'y a même plus de public dans le stade."

Par ailleurs, Laporta s'est montré optimiste au sujet d'une éventuelle prolongation de contrat de Lionel Messi. "Je maintiens ma volonté de convaincre Leo, en restant dans les capacités financières du club", dit-il. En taclant une nouvelle fois le PSG et Manchester City: "Nous allons devoir nous battre contre des clubs qui enfreignent constamment le fair-play financier, ce ne sera pas simple, mais je me sens en mesure de le persuader de rester et de nous aider à construire le Barça du futur."

C.C.