RMC Sport

Barça-PSG: Al-Khelaïfi regrette le "manque flagrant de lucidité" de l'arbitre

Nasser Al Khelaïfi

Nasser Al Khelaïfi - AFP

Nasser Al Khelaïfi n'a pas digéré l'arbitrage de Barcelone-PSG (6-1). Ce samedi, le président parisien remet en cause la lucidité de M. Aytekin.

Trois jours après l'humiliation du Camp Nou, où le PSG s'est fait éliminer de la Ligue des champions après la fessée reçue face au FC Barcelone (6-1), le président parisien Nasser Al-Khelaïfi déplore l'arbitrage de M. Aytekin dans les colonnes du Parisien ce samedi. Si le président du PSG commence par rappeler qu'il ne veut pas se cacher derrière la prestation du corps arbitral pour expliquer la déroute, il ne se montre pas tendre avec l'Allemand.

A lire aussi >> Barça-PSG: la presse allemande se paye l’arbitre

Manque de clairvoyance

"Nous ne voulons absolument pas nous cacher derrière cela aujourd’hui, explique le dirigeant qatari. Nous avons mal géré ce match, nous avons encore plus mal géré les huit dernières minutes et, en règle générale, je ne commente jamais les décisions d’arbitrage. Mais on ne peut s’empêcher de penser que l’issue de ce match aurait pu être différente avec un arbitrage plus clairvoyant."

"Pas de place pour la nervosité"

Avant d'en remettre une couche : "Plus la compétition avance, plus les enjeux sont forts et plus les arbitres doivent être au niveau de ces enjeux. Il n’y a pas de place pour la nervosité ou un manque flagrant de lucidité. Tout le monde a vu au moins le penalty sur Di Maria qui aurait pu nous permettre de revenir à 3-2 et sans doute de tuer tout suspense. Sans oublier qu’il n’y avait pas penalty sur Suarez en fin de match…" Selon le quotidien espagnol Marca, Pierluigi Collina, le responsable des arbitres pour l'UEFA, envisagerait d'écarter M. Aytekin pour le reste de la Ligue des champions, le sanctionnant de son arbitrage controversé mercredi soir.