RMC Sport

Bayern-Atlético: rentrée canon du tenant du titre, Coman et Tolisso régalent

Tenant du titre, le Bayern Munich a réussi sa rentrée en Ligue des champions. Le club allemand s'est largement imposé 4-0 à domicile, contre l'Atlético de Madrid. Les Français se sont mis en valeur, avec le doublé de Kingsley Coman et le missile fantastique de Corentin Tolisso.

Deux mois après son sacre à Lisbonne, le Bayern Munich a réussit un festival pour son premier match de la saison en Ligue des champions. Avec la manière, ce mercredi soir à domicile, le club allemand a collé un cinglant 4-0 à l'Atlético de Madrid.

Ce qui lui permet de prendre d'ores et déjà la tête du groupe A, l'autre match de la soirée, disputé quelques heures plus tôt entre le Red Bull Salzbourg et le Lokomotiv Moscou, ayant abouti à un nul 2-2.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Pas encore au point, l'Atlético de Madrid de Diego Simeone n'a sans surprise pas eu le contrôle du match. Il a toutefois présenté des arguments. Yannick Carrasco aurait ainsi pu ouvrir le score, s'il ne s'était pas raté face à Manuel Neuer (23e). L'ailier belge a aussi une bonne opportunité de ramener les siens à 2-1, en seconde période. Une réduction de l'écart que João Félix a bien cru réussir, avant d'être contrarié par l'assistance vidéo à l'arbitrage pour un hors-jeu, passif mais bien réel (48e). Mais comme contre le PSG, le Bayern a confirmé sa capacité à résister à un orage.

Le superbe coup de canon de Tolisso

Après deux belles occasions, dont un poteau de Niklas Süle, les Bavarois ont fini par ouvrir le score grâce à Kingsley Coman. Ou plutôt Joshua Kimmich qui, après une récupération, s'est relevé pour délivrer une superbe offrande décisive d'une trentaine de mètres (28e, 1-0). Le Français s'est mué en passeur pour le but du break, en fixant trois adversaires dans la surface avant de servir Leon Goretzka (41e, 2-0). L'ancien ailier parisien, l'homme de la finale en août, a ensuite réussi un joli slalom pour enfoncer le clou (72e, 4-0). C'est la première fois qu'il est impliqué sur trois buts dans un même match de C1.

Avant ce quatrième but, Corentin Tolisso s'est chargé du bijou de la soirée: un coup de canon magistral à l'entrée de la surface, après un coup franc mal dégagé (66e, 3-0). Une démonstration aux accents très français qui a ensuite permis à l'entraîneur Hansi Flick de faire tourner son effectif. Bouna Sarr et Eric Maxim Choupo-Moting, qui se sont régalés la semaine passée en coupe d'Allemagne, ont ainsi pu avoir un peu de temps de jeu. Une soirée réussie pour les Munichois - la 12e de suite en C1, la 33e de l'année toutes compétitions confondues - avant le déplacement à Moscou, prévu mardi prochain.

Julien Absalon