RMC Sport

Bayern Munich: que deviennent les anciens joueurs du PSG?

Le Bayern Munich compte dans son effectif plusieurs anciens joueurs du PSG. Avant les retrouvailles lors des quarts de finale de Ligue des champions, focus sur la saison des trois anciens Parisiens qui vivent des fortunes diverses en Bavière.

Huit mois après la dernière finale de Ligue des champions entre le PSG et le Bayern Munich, les deux clubs se retrouveront en avril, cette fois au stade des quarts de finale. Dans les rangs parisiens à Lisbonne, Eric Maxim Choupo-Moting a rejoint la Bavière l'été dernier après le Final 8. Tanguy Kouassi l'avait lui précédé dès le 1er juillet dernier.

Seulement 21 minutes pour Kouassi

Tanguy Kouassi ne figurait pas néanmoins sur la liste du Bayern Munich pour le Final 8. Depuis son arrivée en Allemagne, le joueur de 18 ans n'a porté qu'à une reprise le maillot munichois. Au total, il n'a participé qu'à 21 minutes depuis le début de la saison. Il était alors entré en jeu pour une rencontre de Bundesliga face à Stuttgart, en novembre dernier.

Arrivé libre en provenance du PSG, Tanguy Kouassi connaît une première saison en Allemagne perturbée par les blessures. Au total, la nouvelle recrue du Bayern Munich a déjà loupé 153 jours d'entraînement collectif depuis le début de la saison, notamment pour des problèmes musculaires. Pas de quoi pour autant perturber Hans-Dieter Flick.

"C'est un grand talent aussi en ce qui concerne son attitude, il parle déjà l'allemand, avait confié l'entraîneur du Bayern en janvier dernier à propos de son défenseur. C'est quelqu'un avec qui vous pouvez parler et qui travaille de manière très professionnelle, qui est ici tous les jours et qui a donc de nombreuses qualités qui sont très positives."

Perçu comme "un des plus grands talents d'Europe" à sa signature selon les mots du directeur sportif Hasan Salihamidzic, Tanguy Kouassi ne devrait donc pas prétendre à jouer un rôle face au PSG. Tout le contraire d'Eric Maxim Choupo-Moting, qui a conservé un rôle assez similaire en Allemagne qu'à celui qu'il occupait déjà au Parc des Princes.

Choupo-Moting toujours dans un rôle de joker

En fin de contrat lors de la saison dernière avec le PSG, l'attaquant camerounais avait prolongé son aventure avec le club parisien pour le Final 8. Où il s'était révélé comme le héros du quart remporté face à l'Atalanta, buteur lors de la dernière minute du temps additionnel de la seconde période, au terme d'une partie renversante. Entré en jeu lors de la dernière finale face au Bayern, le joker n'avait pas réussi à rééditer sa performance.

Resté deux saisons au PSG, Choupo-Moting est reparti à la fin du dernier été en Bundesliga, un championnat qu'il connaît par coeur. Vainqueur de la dernière Coupe du monde des clubs, Choupo-Moting est apparu à 23 reprises depuis le début de la saison, pour cinq buts inscrits dont deux en Ligue des champions. Régulièrement sur le banc de touche, l'ancien buteur parisien n'a été titulaire qu'à quatre reprises cette saison. Une forme de logique au sein d'un effectif déjà bien fourni. Mais le PSG est prévenu: remplaçant face à la Lazio Rome mardi, Choupo-Moting n'a mis que deux minutes pour trouver le chemin des filets et offrir la victoire aux siens (2-1), après être entré en jeu en lieu et place de la machine Robert Lewandowski.

Coman titulaire indiscutable

Forcément, difficile aussi de ne pas citer Kingsley Coman. Formé au PSG, l'ailier français a rapidement pris son envol, dès 2014, en partant pour la Juventus. Arrivé en 2015 au Bayern Munich, il avait comme un symbole inscrit le seul but de la dernière finale de Ligue des champions face au PSG. Depuis, celui qu'on annonce proche d'un départ continue d'être un pion essentiel de Flick. L'international français a déjà participé à 28 rencontres toutes compétitions confondues, pour 6 buts marqués et 13 passes décisives. Buteur de la tête à Lisbonne malgré sa crainte dans ce secteur, Kingsley Coman sera forcément surveillé par le PSG, qui ne voudra certainement pas revivre la même mésaventure face à son ancien joueur.

GL