RMC Sport

Bayern-PSG: "J'ai dit ça en rigolant", tempère Hernandez après son chambrage sur Mbappé

Lucas Hernandez a insisté sur le côté ironique de sa petite boutade sur Kylian Mbappé, cette semaine à moins deux semaines du quart de finale aller de la Ligue des champions entre le Bayern et le PSG, le 7 avril (21h, sur RMC Sport).

La trêve avant le choc. Depuis lundi, l’équipe de France rassemble des joueurs du Bayern et du PSG qui se retrouveront dans un peu moins de deux semaines pour le quart de finale aller de la Ligue des champions (7 avril, 21h, en direct sur RMC Sport). En attendant, Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe, Kingsley Coman, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez défendent le même maillot. Mais cela ne les empêche pas de penser à leur futur rendez-vous. Hernandez a déjà gentiment lancé les hostilités en direction de Kylian Mbappé.

"Si un jour je dois l’affronter, je lui dirai deux, trois mots pour qu’il reste tranquille", a-t-il confié dans L’Equipe dans une interview où il l’a aussi incité à rester dans son couloir gauche. "S’il vient sur la droite, ce sera la guerre", avait-il ajouté en rigolant.

"C'est un très grand joueur"

Présent en conférence de presse ce jeudi après le nul entre la France et l’Ukraine (1-1), l’arrière gauche a tenu à rappeler la légèreté de ce chambrage sans arrière-pensée. "Dans un journal, on ne peut pas voir mais quand ils m’ont demandé ce que j’avais à lui dire, j'ai dit ça en rigolant, a-t-il précisé. C'est un très grand joueur."

Car Hernandez se méfie grandement du PSG, huit mois après la victoire du Bayern face aux Parisiens en finale (1-0). Il annonce déjà du grand spectacle. "Le PSG a de très grands joueurs, ça va être un match compliqué et très beau à regarder, pronostique-t-il. Paris va vouloir gagner, bien sûr et passer ce tour. C’est à nous d’être présents et de défendre ce titre."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Bayern-PSG en Ligue des champions

Mbappé et Hernandez porteront encore le même maillot, dimanche au Kazakhstan (15h), puis en Bosnie-Herzégovine, mercredi prochain (21h). Tenus en échec par l’Ukraine (1-1) pour leur entrée en lice lors des qualifications pour la Coupe du monde 2022, les Bleus n’ont plus le droit à l’erreur. Deschamps devrait faire de nombreux changements face au Kazakhstan mais Hernandez et Mbappé, qui évoluent dans le même couloir gauche, auront encore un rôle à jouer avant la fin du rassemblement. Ensemble avant d’être opposés.

NC avec LT