RMC Sport

Bayern-PSG: Kimpembe déçu, Mbappé soulagé… le forfait de Lewandowski fait réagir les Parisiens

Blessé au genou droit avec la sélection polonaise, Robert Lewandowski est forfait pour le quart de finale aller de Ligue des champions Bayern-PSG mercredi soir à l’Allianz Arena (à 21h en direct sur RMC Sport 1). Dommage pour Presnel Kimpembe qui aurait aimé se mesurer au redoutable buteur des champions d’Europe. Pour Kylian Mbappé, en revanche, c'est "une bonne nouvelle".

J-3 avant Bayern-PSG. La pression monte avant le quart de finale aller de Ligue des champions à l’Allianz Arena. Un remake de la finale 2020 à Lisbonne qui se déroulera sans Robert Lewandowski. L’avant-centre bavarois de 32 ans s’est blessé avec la sélection polonaise.

Kimpembe : "J’aurais préféré qu’il soit là"

Victime d’un étirement ligamentaire du genou droit, l’attaquant du Bayern est forfait face aux Parisiens mercredi et pour le match retour le 13 avril au Parc même s’il rêverait, selon Kicker, d’un rétablissement express qui lui permettrait d’être de retour pour le 2eme acte. "J’aurais préféré qu’il soit là parce que je suis un compétiteur et que j’aime bien jouer contre de grands joueurs, a avoué de son côté le défenseur du PSG Presnel Kimpembe, dimanche, dans l’émission Téléfoot. Mais qu’il soit là ou pas, ça ne va pas changer grand-chose. Cela reste une grande équipe du Bayern."

>> Pour regarder Bayern-PSG mercredi soir et toute la Ligue des champions sur RMC Sport, l'abonnement aux chaines RMC Sport est par ici

"Une bonne nouvelle" pour Mbappé

Pour Kylian Mbappé, le forfait de Lewandowski reste malgré tout une bonne nouvelle en vue d’une qualification pour les demi-finales : "On ne va pas faire la fine bouche, c’est un grand joueur pour eux. C’est une bonne nouvelle même si je n’aime pas me réjouir des blessures des autres", reconnaît le champion du monde dans l’émission dominicale.

Malgré l’absence du buteur polonais, le Bayern ne manquera pas d’atouts sur le plan offensif, à commencer par Kingsley Coman, bourreau du PSG lors de la finale de Lisbonne et très proche de Presnel Kimpembe : "Quand on est tombé sur le Bayern, je l’appelé tout de suite en Facetime, raconte le défenseur français. Il avait son portable dans la main, il a répondu directement. On était très content de se retrouver, de rejouer l’un contre l’autre. C’est une petite revanche. On a toujours le respect de cette équipe mais on est prêt pour faire un grand match."

ABr