RMC Sport

Bundesliga: Dortmund et Leipzig affirment n'avoir aucune intention de rejoindre la Super League

Alors que douze clubs ont décidé de faire sécession en officialisant la création d'une Super League, aucune équipe allemande ne fait partie du projet. Le Borussia Dortmund et le RB Leipzig ont réaffirmé leur soutien à la réforme de la Ligue des champions proposée par l'UEFA.

Les forces en présence commencent à se dessiner. D'un côté, les douze clubs frondeurs qui ont annoncé dans la nuit de dimanche à lundi la création d'une Super League. De l'autre, l'UEFA, l'Association européenne des clubs (ECA) et plusieurs grands clubs du continent qui s'opposent à cette nouvelle compétition qui va venir frontalement concurrencer la Ligue des champions, dont la réforme a été actée ce lundi.

>> La crise de la Super League en direct

Le Borussia soutient la réforme de la C1

Parmi les fidèles de l'UEFA, le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain font office de leaders. Mais d'autres équipes, comme le Borussia Dortmund et le RB Leipzig, pouvaient également être pressenties pour faire partie du projet de Super League. Les deux clubs de Bundesliga ont réaffirmé lundi leur désintérêt pour cette nouvelle compétition.

Dans un communiqué publié dans la matinée, Hans-Joachim Watzke, le patron du Borussia, a réaffirmé son soutien à l'ECA. "Le conseil d'administration de l'ECA s'est réuni en ligne dimanche soir lors d'une réunion au cours de laquelle la décision de vendredi a été maintenue. (...) Cette décision veut que tous les clubs souhaitent mettre en place la réforme de la Ligue des champions", écrit Watzke dans ce communiqué.

Le Bayern et Dortmund d'accord "à 100%"

Le dirigeant de Dortmund indique également que "les deux clubs allemands représentés au conseil d'administration de l'ECA, le Bayern Munich et le Borussia, ont présenté des points de vue à 100% identiques dans toutes les discussions." Le BVB n'aurait donc aucune intention de rejoindre le projet de Super League, quand bien même il verrait le jour.

Même son de cloche du côté de Leipzig. Demi-finaliste de la dernière édition de la Ligue des champions, éliminé par le PSG, le RBL n'est pas intéressé par une participation à la Super League. "Dans le football professionnel, la compétition sportive prévoit que l'on se batte dans le cadre d'un championnat national, afin d'atteindre une place au classement qui permette ensuite de participer à une compétition internationale. Selon nous, il ne convient absolument pas de changer cela", a déclaré Oliver Mintzlaff, le directeur général du club dans un communiqué envoyé lundi après-midi.

dossier :

La Super League

DM