RMC Sport

Dortmund-PSG: comment doit-on prononcer le nom d’Haaland?

Principale menace sur le terrain du Borussia Dortmund pour le PSG en huitième de finale aller de Ligue des champions, ce mardi (21h, sur RMC Sport 1), Erling Haaland est aussi un défi pour notre langue, et notre prononciation. Alors, faut-il appeler le Norvégien "Haaland" ou "Holand"? Voici la réponse.

C’est le nouveau petit phénomène mondial. Auteur de débuts tonitruants avec le Borussia Dortmund, qu’il a rejoint cet hiver contre 20 millions d’euros, Erling Braut Håland (selon l’orthographe officiel) éclabousse l’Europe de son talent précoce. Alors forcément, lorsque vous parlerez du Norvégien de 19 ans en société, ou devant le choc des huitièmes de finale de la Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et le club allemand, ce mardi soir (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1), il vaut mieux savoir bien prononcer son nom pour ne pas se faire reprendre de volée par le petit copain mieux rencardé que vous.

Légende et patronyme

En norvégien, Haaland se prononce "Holand", avec un "h" aspiré suivi de plusieurs "o" gutturaux. A l’oral, c’est donc de cette manière, "Holand", qu’il vous faudrait appeler le bonhomme, et ainsi qu'elle sera utilisée sur les antennes de RMC Sport.

Mais il ne vous en en voudra pas si vous ne faites pas cet effort de 'norvégianisation' : "Je ne suis plus en Norvège, et j’aime bien entendre Haaland", lâchait-il en arrivant à Dortmund. La légende raconte d'ailleurs que son agent, le sulfureux Mino Raiola, ainsi que son père et ex-footballeur Alf-Inge Håland, ont fait modifier l’écriture du patronyme – Håland devenant Haaland – afin de faciliter la médiatisation du jeune buteur à l’international. Le "double a" paraissait donc plus simple à exploiter pour les spectateurs.

L'idéal pour le PSG serait tout de même que les téléspectateurs français et parisiens n'entende pas trop les commentateurs du duel européen prononcer son nom. Sportivement, ce serait déjà bon signe.

>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue des champions

Romain DAVEAU (@daveauromain)