RMC Sport

L’OL fustige la police espagnole après le déplacement à Séville

-

- - -

Via à un communiqué, l’OL a sévèrement condamné l’attitude de la police espagnole, évoquant des « débordements inadmissibles » à l’encontre des supporters lyonnais présents à Séville dans le cadre de la Ligue des champions, alors que quatre d’entre eux ont été condamnés.

Après les violents incidents intervenus en marge de Séville-OL ce mardi en Ligue des champions, le club lyonnais s’est fendu d’un communiqué particulièrement virulent envers la police espagnole. Le club dénonce des « débordements inadmissibles », « un déploiement injustifié de violence », précisant que les autorités espagnoles ont « refusé tout échange et donc toute collaboration » avec le dispositif d’encadrement lyonnais.

L'OL dénonce négligence et violences

Le communiqué détaille ce qui a été mis en place par l’OL pour assurer un encadrement optimal et surtout comment la police espagnole « a fait fi des organisations mises en place par les clubs et par l’UEFA ». Il est question « de très violents coups de matraques donnés indistinctement à des hommes, des femmes et des mineurs, mais également au personnel d'encadrement de l'OL (stadiers et personnel du club) ».

L’OL précise que par ailleurs que « la relation avec le club du FC Séville a été parfaite et que le club andalou n'est à ses yeux aucunement responsable de ces agissements ».

>> Les tops et les flops de Séville-OL

Retrouvez l'intégralité du communiqué ici :