RMC Sport

Ligue 1: Dortmund chambre le PSG après sa défaite à Lorient, Neymar réplique

Au lendemain de sa défaite à Lorient en Ligue 1 (3-2), le PSG s’est fait chambrer par le Borussia Dortmund ce lundi sur les réseaux. Le club allemand a repris une photo de Yoane Wissa, le buteur des Merlus, auteur de la même célébration qu'Erling Haaland. Neymar n’a pas tardé à répondre à la provocation.

Dortmund n’a toujours pas digéré. Près d’un an après avoir été sorti par le PSG en 8es de finale de la Ligue des champions, le Borussia semble encore avoir ce 11 mars 2020 en travers de la gorge. La faute notamment au comportement des joueurs parisiens, qui ont copieusement chambré au cours de cette soirée renversante au Parc des Princes. Après l’avoir emporté 2-0 dans ce match retour, disputé à huis clos mais avec la présence de centaines de supporters aux abords du stade, les coéquipiers de Neymar s’en sont donné à cœur joie.

En reprenant la célébration d’Erling Haaland, sur la pelouse et dans le vestiaire. Une manière de répondre à l’attaquant norvégien, auteur d’un doublé à l’aller au Signal Iduna Park (2-1) et à son club, qui a multiplié les petites piques entre les deux matchs. De quoi créer aussi une certaine électricité entre les deux équipes. Forcément.

"Voilà ce qui arrive..."

Au lendemain de la défaite surprise des Parisiens à Lorient en Ligue 1 (3-2), le Borussia a relancé les hostilités en postant ce lundi un nouveau message chambreur sur Twitter. Le compte du BvB a réagi à une photo de joie des Merlus en écrivant (en anglais): "Voilà ce qui arrive…" Avec un smiley qui tire la langue et un autre qui reprend la position du lotus, cette posture de yoga choisie par Haaland pour célébrer ses buts. La même que celle utilisée par Yoane Wissa pour fêter son égalisation face aux champions de France. 

Sauf que l’attaquant lorientais, auteur de six buts cette saison, réalise cette célébration depuis plusieurs années maintenant. A priori, son intention n’était pas spécialement de tacler le PSG. C’est peut-être moins le cas de Laurent Abergel, qui s’est joint à lui assis sur la pelouse du Moustoir. Né et formé à Marseille, le milieu récupérateur, auteur de l’ouverture du score, n’a pas caché sa satisfaction d’avoir fait chuter le club de la capitale.

"Je veux rester au PSG", annonce Neymar

Volontaire ou pas, la référence a en tout cas plu à Dortmund. Moins à Neymar. Le meneur de jeu brésilien, qui a inscrit les deux buts de son équipe sur penalty, n’a pas tardé à répondre au post du club allemand. Avec une photo de lui-même en train d’imiter Haaland, après avoir ouvert le score lors du fameux 8e de finale retour de C1. "Vous vous en souvenez", a écrit le n°10 du PSG avec un smiley mort de rire. Une manière de défendre un club avec lequel il assure vouloir poursuivre son aventure entamée à l’été 2017. Dans une interview accordée à TF1, diffusée dimanche dans l’émission Sept à huit, le "Ney" a confié son envie de s’inscrire dans la durée à Paris, où son contrat actuel court jusqu’en 2022. Si possible, aux côtés de Kylian Mbappé.

"Je suis heureux aujourd'hui. Je me sens vraiment heureux. Ça a beaucoup changé, a confié la star de 28 ans, qui avait demandé à retourner à Barcelone il y a un an et demi. Je ne saurais pas dire exactement pourquoi. Mais aujourd'hui, je me sens bien. Je me suis adapté. Je suis plus calme et je suis très heureux. Je veux rester au PSG. J'espère que Kylian restera aussi. On veut que le PSG soit une grande équipe. Je veux continuer à jouer au foot et être heureux, c'est le plus important."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur