RMC Sport
en direct

Bayern-PSG, J-1 en direct: pour Pochettino, un "défi" plutôt qu'une revanche

Mauricio Pochettino

Mauricio Pochettino - Iconsport

A la veille du quart de finale de Ligue des champions entre le Bayern et le PSG, à suivre évidemment en direct sur RMC Sport mercredi à partir de 21h, les deux clubs se retrouvent à Munich pour l'entraînement de veille de matchs et les conf de presse. Suivez toute la journée en direct.

PSG: pas de mise en place à l'entraînement

Mauricio Pochettino n'a pas effectué de mise en place, ce mardi soir, lors du dernier entraînement du PSG avant le quart de finale aller de la Ligue des champions sur la pelouse du Bayern Munich. Un exercice d’opposition sur terrain réduit, avec trois équipes qui ont tourné les unes après les autres, a été effectué. Mais aucune indication sur la compo d’équipe qui sera alignée ce mercredi. 

(avec LT)

C'est fini pour la conférence de Pochettino

Pas de nouvelles informations à retenir, si ce n'est que Danilo est totalement apte à jouer selon son coach.

Pochettino sur Neymar

"Après six semaines, il était très excité de débuter un match. C'est un joueur émotif, il aime jouer, il aime se battre, c'est un compétitieur. Il ne méritait pas ce rouge, il a été exclu pour diverses raisons, mais il sait qu'il doit se canaliser. (...) J'espère que demain tout ira bien, que nous pourrons faire un très bon match, et que toute l'équipe sortira la performance que nous espérons."

Pochettino sur une chance de battre un Bayern affaibli

"La force du Bayern, c'est son collectif, son effectif. Quand vous gagnez la C1 et le Mondial des clubs, c'est que vous avez un groupe très bon, pas seulement onze joueurs performants. On parle de Lewandowski et Gnabry qui sont de très bons joueurs, mais nous aussi nous avons des absents comme Icardi et Verratti. (...) Après, c'est sûr que pour eux, ce sont des absences qui pèsent."

Pochettino sur des incertitudes, comme Danilo

"Tous les joueurs dans le groupe peuvent prétendre à débuter le match. Danilo a bien récupéré pendant la trêve."

Pochettino sur la finale perdue en 2020 et un potentiel ressort psychologique

"Non, ce n'est pas un match référence pour nous. Nous n'étions pas là avec mon staff, nous étions juste spectateurs. En plus là c'est sur deux matchs que ça va se jouer, le contexte est différent. La revanche sportive existe toujours, mais pour nous c'est plus un défi de battre une équipe aussi forte, peut-être la meilleure au monde."

Pochettino sur un éventuel milieu à trois

"Meme les joueurs ne le savent pas, nous avons encore un entraînement ce soir, on verra demain. C'est une possibilité, mais on peut aussi rester à deux milieux."

Pochettino sur les absences au Bayern

"Nous aussi nous avons des absents, comme Verratti, Icardi et d'autres. Toutes les équipes en ce moment ont des absents, il faut s'adapter. Les staffs techniques de toutes les équipes cherchent à s'adapter."

Pochettino sur le besoin d'un grand Neymar et d'un grand Mbappé

"On se focalise beaucoup sur Mbappé et Neymar, mais les onze joueurs qui débuteront demain auront la responsabilité de tout faire pour nous aider à décrocher la victoire."

Pochettino sur Kehrer

"Je n'aime pas parler des individualités, surtout avant un match aussi important. Par rapport au nom cité, je le sens bien, mais on verra demain, on essaiera de faire les meilleurs choix pour l'équipe, pour tenter de s'imposer."

Pochettino sur la façon d'attaquer face au Bayern sans trop se découvrir

"Chaque équipe a ses caractéristiques, le Bayern est une équipe bien organisée avec une ligne défensive haute. Ses joueurs offensifs peuvent déséquilibrer et faire la différence, à nous de faire en sorte de ne pas perdre le ballon dans des zones dangereuses."

Pochettino sur les chances parisiennes

"Je crois que lors des matchs à élimination directe il y a une possibilité pour chaque équipe. Le Bayern est champion d'Europe, champion du monde, on connait sa valeur. Nous voulons remporter ce trophée, donc nous voulons gagner ce match. On a confiance en nos forces."

Marquinhos sur l'état physique des troupes

"Je pense que l'équipe est bien, on a eu beaucoup de matchs avec les sélections et tout mais ce n'est pas quelque chose de négatif. On n'est pas là pour dire on est fatigués, on a un grand staff qui nous aide. Quand le joueur rentre sur le terrain, même s'il est un peu fatigué il se donnera à fond et laissera tout. Il faut juste savoir le dire quand on n'en peut plus, il y a d'autres joueurs qui peuvent entrer et qui sont frais. Et surtout toutes les équipes ont joué beaucoup de match, le problème est pour tout le monde. Là on a perdu des joueurs aussi à cause du Covid, c'est une situation différente de l'ordinaire, il faut savoir s'adapter."

Marquinhos sur les inidividualités parisiennes

"J'ai toujours préféré parler du collectif, surtout avant ce genre de matchs. Quand on voit notre performance à Barcelone, le collectif était vraiment costaud, on l'a vu avant les individualités. Si tout le monde joue son rôle sur le terrain avec le bon état d'esprit, les individualités s'en sortiront ensuite. Je préfère mettre l'équipe en avant, on ne peut pas toujours parler des cas particuliers."

Marquinhos sur Neymar et son attitude contre Lille

"Ney je le connais depuis des années, on sait que c'est un joueur très compétiteur, si on regarde bien l'action il a reçu une faute, il est venu chercher le ballon, il a mis beaucoup d'engagement... C'est un grand joueur, il est très motivé, ce qui s'est passé, s'est passé. Demain on a besoin de grands joueurs pour faire un grand match, on ne va pas refaire l'histoire, demain c'est la Ligue des champions, on apprend de nos erreurs et on pense à ce qu'on doit faire demain."

Bayern-PSG: Gnabry officiellement forfait

Comme annoncé par RMC Sport, Serge Gnabry est forfait pour Bayern-PSG. Le club allemand a officialisé ce mardi après-midi, à la veille du quart de finale aller de la Ligue des champions, son test positif au Covid. L'attaquant allemand se porte bien et a été placé à l'isolement.

Marquinhos sur les leçons à apprendre de la finale 2020

"Les finales se jouent sur des petits détails, tu dois marquer le peu d'occasions que tu as, demain ça sera pareil. Eux aussi savent qu'ils devront concrétiser leurs occasions. Tout le monde est conscient que demain ça se jouera sur des détails."

Marquinhos sur l'état d'esprit

"L'état d'esprit est le meilleur possible, c'est le bon moment. Quand les grands matchs arrivent on est toujours très motivés. On a encore un jour pour se préparer et bien analyser cette équipe adverse. Il faudra faire un très grand match pour repartir d'ici avec un bon résultat. Il n'y a pas de vengeance par rapport à la saison dernière, c'est un autre contexte, chaque match a son histoire, après si certains veulent se servir de ça pour se motiver, pourquoi pas."

La conférence de presse de Mauricio Pochettino et Marquinhos devrait débuter dans les prochaines minutes

Début prévu à 17h15.

INFO RMC SPORT: Gnabry positif à un test antigénique

C’est le coup de tonnerre qui a touché la Bavière, l’absence de l’attaquant Serge Gnabry de l’entraînement du Bayern Munich. Selon nos informations, le Munichois a passé un test antigénique ce mardi matin qui s’est révélé positif.

En conférence de presse l’entraîneur du club allemand, Hans-Dieter Flick, a expliqué que Gnabry "avait mal à la gorge et qu’il serait probablement forfait contre le PSG". Dans la foulée de cette très mauvaise nouvelle pour Munich, apres le forfait de Lewandowski, le club allemand a fait passer un test PCR à l’ancien joueur d’Arsenal.

Si le test PCR se confirmait positif comme le test antigénique, Serge Gnabry serait donc forfait pour le match aller mercredi et le retour au Parc des Princes la semaine prochaine, le 13 avril.

C'est tout pour la conf du Bayern

Hansi Flick maintient les doutes sur son onze de départ.

Flick sur son plan de jeu défensif et sa compo

"C'est la veille du match, je ne vais pas parler de mon onze de départ. Je vais voir comment c'est demain matin. Tout le monde était à l'entrainement et pourra jouer demain. On a une certaine idée mais c'est encore ouvert. Si je disais mon équipe et que je change d'avis. L'équipe ne sait pas qui va jouer demain."

Flick sur le rôle de Choupo-Moting

"Oui je me sers des joueurs qui viennent des autres clubs pour avoir un échange et peut-être apprendre de nouvells idées ou ce que l'on a présenté pendant nos analyses. Choupo est un joueur important pour nous. Comme remplaçant il n'a pas eu une période facile mais il a montré toute sa qualité face à Leipzig. Il est très important pour l'équipe car c'est un super mec. Il unit l'équipe et c'est pour cela aussi que nous sommes heureux de l'avoir avec nous."

Flick élogieux sur Kouassi

"Tanguy Kouassi n'a presque pas joué pendant six mois à cause de problèmes musculaires. Cela à peine dix jours qu'il a rejoint l'équipe et que l'on peut se faire une impression. C'est un joueur jeune très doué. Et nous espérons tous qu'il montrera, sans blessures, ses qualités chez nous. Je pense qu'il a beaucoup de potentiel. Il faut que nous le rendions apte à jouer les prochaines années sans blessure."

Flick sur Boateng et sa succession

"Je ne veux pas commenter cela avant un match si important. Je ne sais pas comment les médias savent ça. Il a fait une très bonne saison; l'année dernière aussi. Il est très concentré sur son job. C'est une bonne base pour être performant sur le terrain. Avoir de tels joueurs, c'est bien pour un entraîneur. Je ne veux plus commenter cette question."

Flick sur la défense de son équipe

"Nous sommes plus compacts sur le terrain. Surtout la ligne défensive et les deux numéro 6 devant et les joueurs sur les ailes. Ils sont tous très compacts et essayent de fermer les espaces entre les lignes. Ce sera important demain et nous sommes focalisés là-dessus. Quand on a le ballon on agit très bien. Sans le ballon on peut mettre beaucoup de pression sur l'adversaire."

Flick sur les possibles absences de Gnabry et Marc Roca contre Paris

"Roca s'est blessé et Serge Gnabry a mal à la gorge et ne pourra probablement pas jouer."

Flick sur le souvenir de la finale

"Je ne sais pas pour l'adversaire mais pour nous cela n'a rien à voir. C'est un nouveau match, une nouvelle équipe et un nouvel entraîneur. Tout est différent à Paris. Nous voulons avancer en demi-finale et en finale. Nous devons pour cela être très concentré. Voilà notre tâche."

C'est tout pour Benjamin Pavard, Hansi Flick va bientôt arriver

Fin de la conférence de presse du défenseur français. L'entraîneur du Bayern va bientôt lui succéder.

Pavard sur l'absence de Lewandowski

"Cela ne change pas grand-chose à part qu'il n'est pas là et que c'est le meilleur numéro 9 du monde. C'est sûr qu'il nous manque mais on a aussi un gros réservoir et un gros effectif avec Choupo ou avec d'autres joueurs qui peuvent aussi jouer à ce poste. Choupo a fait un très bon match contre Leipzig. On a une grosse équipe, un gros effectif. C'est sûr qu'il nous manque mais on s'adapte et on reste sur la même façon de jouer et on ne se pose pas de question."

Pavard sur le favori du match et son poste préféré

"C'est du 50-50. On s'attend à deux grands matchs face une grosse équipe. Pour moi c'est du 50-50. La seule réponse cela sera sur le terrain et il faudra être présent pendant deux matchs. Mon poste au départ c'est défenseur central mais je n'y pense pas pour l'instant. Cela me ferait plaisir parfois de jouer dans l'axe mais là on a des matchs importants et c'est en tant que latéral que je joue. On aura sûrement bientôt des discussions sur mon positionnement mais je ne me pose pas de question."

Pavard sur l'arrivée d'Upamecano et la colonie bleue au Bayern

"C'est sur que cela aide. Dayot est un très bon joueur. On joue en Allemagne et il faut s'adapter à la langue. Sur le terrain, on peut aussi parler d'autres langues. On doit tous faire des efforts aussi en allemand ou en anglais. On est en Allemagne c'est pour parler allemand et non en français."

Pavard sur Kylian Mbappé

"C'est un joueur de classe mondiale et le prouve en équipe de France et à Paris. C'est mon ami dans la vie de tous les jours mais ce sea un adversaire ce mercredi. C'est un joueur important pour Paris mais d'autres peuvent faire la différence. Il ne faut pas se concentrer que sur un seul joueur."

C'est parti pour la conférence de presse de Pavard

"On n'a pas forcément parler de ce match avec mes partenaires en coéquipiers en sélection car nous avions des matchs importants. Pour le PSG cela va être une revanche car nous avons gagné la finale. Mais nous sommes plutôt sereins. On a deux matchs à jouer et deux victoires à faire."

Gnabry absent de l'entraînement

Serge Gnabry ne participe pas à l'entraînement du Bayern Munich, ce mardi matin à la veille du quart de finale aller de la Ligue des champions face au PSG (21h, sur RMC Sport). La raison de son absence n'a pas été précisée. Il est pressenti pour occuper la pointe de l'attaque bavaroise face aux Parisiens pour pallier le forfait de Robert Lewandowski, blessé.

Le groupe du PSG avec Danilo, sans Icardi

Mauricio Pochettino a dévoilé le groupe de 23 joueurs retenus pour le quart de finale entre le Bayern et le PSG, mercredo (21h, en direct sur RMC Sport). Danilo Pereira, remis de sa blessure au mollet, est présent à l'inverse de Mauro Icardi. positifs au coronavirus, Marco Verratti et Alessandro Florenzo sont absents, tout comme Leandro Paredes, suspendus. Les jeunes Ismaël Gharbi, Abdoulaye Kamara et Kenny Nagera ont été retenus.

Le clan Choupo-Moting règle ses comptes avec le PSG

Le père d'Eric Maxim Chpipo-Moting a regretté le manque de considération du PSG en direction de son fils qui a quitté le club l'été dernier, pour s'engager avec le Bayern Munich. L'attaquant camerounais rertouvera son ancien club mercredi pour le quart de finale aller de la Ligue des champions (21h, en direct sur RMC Sport).

"Avec ce qu’il a fait, il méritait d’être pris plus au sérieux, regrette son père, Just, dans Le Parisien. Mais on n’a pas senti davantage de reconnaissance dans la proposition du club. Rester, c’était prendre le risque d’être encore enlevé de la liste (de la Ligue des Champions, ndlr), d’entendre dire qu’il était là pour ses qualités humaines… En Allemagne, on ne le résume pas à ça. C’est la preuve, sans doute, qu’il a fait le bon choix."

Les supporters parisiens au soutien de Kehrer

Cible de nombreuses moqueries, et notamment après le forfait d'Alessandro Florenzi, Thilo Kehrer a également fait face à des insultes sur les réseaux sociaux.

Mais le défenseur allemand du PSG dispose aussi de fervents supporters derrière lui. Depuis ce mardi matin, le hashtag "TousAvecKehrer" permet aux fans du club francilien de soutenir l'Allemand avant le quart de finale aller de Ligue des champions face au Bayern Munich.

Pas d'erreur possible reconnaît Navas

"Contre eux, aucune erreur n’est permise, reconnait le gardien du PSG dans une interview à France Football. Pour gagner, il ne faut pas se louper, il faut montrer qu’on est présents. Bien sûr, nous sommes humains, on peut donc être dépassés parfois, mais je suis persuadé qu’avec toutes nos qualités nous avons les armes pour l’emporter." 

Au programme aujourd'hui

Les joueurs du PSG partent à 10h du Bourget.

11h : Entrainement du Bayern

14h : Conf du Bayern

17h15 : Conf du PSG

Tout sera à suvire évidemment en live sur RMC Sport

Navas veut rester longtemps au PSG

Le gardien costaricien se plaît bien à Paris où il a conquis tout le monde. Navas veut rester longtemps au PSG.

"Il est évident que je suis très content d’être ici et que je resterai jusqu’à ce qu’il (les dirigeants) le souhaitent. Bien sûr, s’ils ne veulent plus de moi, je devrais partir, hé, hé! Mais je suis très heureux ici, épanoui et je profite à 100% d’être à Paris."

Trois jeunes feront également le déplacement

Kenny Nagera (19 ans), Abdoulaye Kamara (16 ans) et Ismaël Gharbi (16 ans) vont découvrir l'Allianz Arena avec le PSG.

Avec Danilo, sans Icardi

Les contours du groupe que le PSG emmène à Munich sont connus: touché en sélection au mollet, Danilo sera finalement du voyage, un soulagement, vu le milieu de terrain dévasté par les absences de Paredes et Verratti. Une info, comme d'autres, à retrouver dans le live Bayern-PSG de lundi.

https://twitter.com/pierrekoetschet Pierre Koetschet Journaliste RMC Sport