RMC Sport

Ligue des champions: comment étaient les débuts de Mourinho à Benfica?

José Mourinho

José Mourinho - AFP

Manchester United se rend ce mercredi sur le terrain du Benfica Lisbonne (20h45), pour la 3e journée de la Ligue des champions. Un déplacement forcément particulier pour José Mourinho, qui a débuté sa carrière d'entraîneur sur le banc du club lisboète. Une expérience de onze matchs sur laquelle revient RMC Sport.

Une nomination surprise

Adjoint de Bobby Robson à Benfica puis Barcelone, puis de Louis van Gaal en Catalogne, le jeune José Mourinho (37 ans) rêve déjà d'enfiler le costume de numéro un. Approché une première fois par Benfica, l'affaire ne se conclut pas. Mais il prend en mains l'équipe première en septembre 2000 (la légende sous la photo ci-dessous n'est pas juste), juste après le limogeage de Jupp Heynckes. Celui qui à l'époque n'est même pas le "Special Two" débute sa carrière de coach par une défaite sur le terrain du Boavista Porto (1-0).

Des résultats corrects

Après cette première défaite, Mourinho enchaîne par une élimination au 1er tour de la Coupe de l'UEFA face aux Suédois d'Halmstad. Après une défaite 2-1 à l'aller sous les ordres d'Heynckes, Benfica est accroché à domicile au retour (2-2). Le "Mou" ne reste finalement que onze matchs et s'en va paradoxalement sur une large victoire dans le derby contre le Sporting (3-0). Son bilan est de six victoires, trois nuls et deux défaites.

A lire aussi >> Mourinho revient sur ses propos élogieux concernant le PSG

Un départ mouvementé

Mourinho a réussi à redresser la barre à Benfica, mais cela ne lui suffit pas pour sauver sa peau. Elu en octobre à la présidence du club, Manuel Vilarinho honore sa promesse en faisant revenir sur le banc le dernier entraîneur à avoir conduit Benfica au titre, Toni. Mais avant que son président n'ait le temps de le limoger, c'est Mourinho qui démissionne juste après la victoire contre le Sporting. Les Aigles termineront la saison à la 6e place. Loin des attentes.

Déjà une équipe solide

Dès ses débuts d'entraîneur, la patte Mourinho est déjà visible. En 11 matchs, son équipe marque 17 fois et n'encaisse que 9 buts. De l'équilibre et de la rigueur, voilà donc ce que le jeune technicien demande à ses joueurs. Parmi eux, quelques noms bien connus: le regretté Robert Enke dans les buts, le jeune Carlos Marchena derrière, un certain Maniche au milieu et un duo expérimenté composé de Karel Poborsky et Pierre van Hooijdonk devant.

A lire aussi >> Mourinho ne "terminera pas à Manchester" et ne dit pas non au PSG

VIDEO: Les Red Devils prennent un point à Liverpool (0-0)

Alexandre Alain Rédacteur