RMC Sport

Ligue des champions: Cristiano Ronaldo sauve le Real face à une Juventus héroïque

Incroyable performance de la Juventus Turin, victorieuse mercredi à Madrid face au Real au terme d'une rencontre qui restera dans les annales (1-3). Giflée chez elle à l'aller (0-3), la Vieille Dame a réalisé une prestation d'anthologie à Santiago-Bernabeu. Mais Cristiano Ronaldo a sauvé le Real.

Quelle semaine de folie! Mardi, l'AS Roma renversait le FC Barcelone. Et ce mercredi, c'est la Juventus qui a frôlé le même exploit face au Real Madrid, double champion d'Europe en titre. Le tout à Madrid, s'il vous plaît. Le ciel a bien failli tomber sur la tête des Espagnols. C'est dans le temps additionnel que la Vieille Dame a vu ses rêves se briser de bien cruelle manière.

A revivre >>> Le live de Real-Juve

"Air" Mandzukic, bourreau des Madrilènes

Est-ce son passé à l'Atlético de Madrid qui le pousse à briller face au Real? Peut-être. En tout cas, Mario Mandzukic aime faire mal aux Merengue. En juin dernier, son retourné avait fait trembler le géant espagnol. Ce mercredi, le Croate a frappé deux fois. Il lui a fallu 1'15 pour punir une première fois Keylor Navas d'une tête imparable. Dominateur dans les airs face à Carvajal, l'attaquant a remis ça à la 37e. Travail acharné, efficace dans le jeu aérien, Mario Mandzukic a été un vrai poison.

A revoir >>> Les buts de Mandzukic et Matuidi

Zidane sans solution

C'est assez rare pour être souligné. Face à cette Juventus sûre d'elle et décidée à jouer sa chance à fond, Zinedine Zidane n'a pas trouvé la formule pour répondre efficacement, et ce dès le coup d'envoi. En laissant Karim Benzema sur le banc pour lancer Gareth Bale d'entrée, "ZZ" s'est trompé. Le Gallois a été transparent et a été sorti à la pause au profit de Marco Asensio. Cette entrée, conjuguée à celle Lucas Vazquez à la place de Casemiro, a permis au Real de mieux tenir le ballon, mais pas d'être beaucoup plus efficace. Blaise Matuidi est venu mettre en lumière les manques du coaching et punir l'erreur de Keylor Navas (61e).

Et Buffon a craqué

Dans les dernières minutes, le Real Madrid a poussé pour éviter la prolongation. Et c'est à la 90+2e que cette rencontre a basculé dans l'irréel. Un centre du Real, un ballon remis par Cristiano Ronaldo pour Lucas Vazquez... et une faute de Mehdi Benatia sur l'Espagnol, qui s'apprêtait à tirer au but. L'arbitre, Michael Oliver, n'a pas hésité: penalty. Ce qui a déclenché la fureur terrible des Bianconeri.

L'expérimenté, le grand Gianluigi Buffon, a alors explosé de colère et écopé d'un carton rouge. Quel scénario cruel pour la Juventus, qui ne méritait sans doute pas de sortir comme ça. Mais l'arbitre a eu raison de siffler ce penalty. Comme Ronaldo avait été ovationné par les tifosi la semaine dernière en Italie, Buffon a quitté le terrain sous les applaudissements de Santiago-Bernabeu.

Ronaldo impitoyable

Il a beaucoup tenté ce mercredi soir, sans grand succès. Immense la semaine dernière à Turin, Cristiano Ronaldo a été moins en lumière au retour pour son 150e match de Ligue des champions. Mais qui d'autre que lui pouvait assumer la responsabilité de ce penalty en or? Face à Wojciech Szczesny, entré à la place de Gonzalo Higuain après l'expulsion de Buffon, le quintuple Ballon d'Or n'a pas tremblé. Cela fait 15 buts pour lui en C1 cette saison. Le Real peut, encore une fois, remercier son joyau.

Nicolas Bamba