RMC Sport

Ligue des champions: de 15h à minuit, le récit de RMC Sport d'une journée de chaos à Paris et au Stade de France

RMC Sport reconstitue, selon ses observations, le récit de la journée de samedi autour de la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid à Liverpool (1-0), précédée d'un chaos pour accéder au Stade de France avant la rencontre.

Depuis la veille, plusieurs milliers de supporters anglais et espagnols sont présents dans les rues de Paris. Des sources policières évoquent près de 100.000 fans. 65.000 supporters de Liverpool (pour 20.000 places dans le stade) et un peu plus de 25.000 du Real Madrid. Récit dans le détail d’une journée complètement folle.

>> Chaos au Stade de France en finale de la Ligue des champions: les infos en direct

15h00: L’ambiance dans la fan-zone du Real Madrid à Saint-Denis est bonne. De la musique est jouée, un DJ anime la soirée pour les milliers de supporters présents à quelques mètres du Stade de France. Des insultes à l’encontre de Kylian Mbappé sont aussi scandées par les supporters du Real. L’ambiance monte d'un cran sans le moindre débordement constaté, le tout sous les yeux d’une centaine de policiers.

16h00: La fan-zone située dans le 12e arrondissement de Paris se remplit avec des supporters de Liverpool. Là aussi, une très bonne ambiance règne sur place où la musique se mêle à la consommation d'alcool.

17h23: selon des sources policières qui s'adressent à RMC Sport, une dizaine d’interpellations seulement ont eu lieu pour le moment. Il s'agit de délits mineurs, comme des vendeurs à la sauvette. Une nouvelle qui, quelques heures plus tard, va entraîner des frictions entre supporters aux porte de l’enceinte. A ce moment précis, la police indique "une bonne physionomie générale" dans l’ensemble de la région parisienne.

17h30: Du monde commence à arriver aux abords du stade de France. Les contrôles e déroulent dans le calme. La plupart des supporters du Real Madrid entrent par les arrivées à proximité des portes R et G. Les fans de Liverpool sont encore peu présents à Saint-Denis.

17h40: Les gendarmes mobiles essaient de repousser une première fois les personnes dépourvues de ticket qui se présentent aux abords du stade. Au croisement de l’avenue du Président Wilson et de la Rue Henri Delaunay, les forces de l’ordre demandent à plusieurs reprises aux personnes sans billet de quitter les lieux. Les ordres ne sont toutefois pas suivis des actes.

17h45: Beaucoup de vendeurs à la sauvette stationnent devant le Stade de France. Certains nous approchent, malgré nos accréditations médias autour du cou. Le prix des places proposées : entre 1200 et 2500 euros. S'agit-il de fausses places ? Aucune réponse ne nous sera donnée. Il faut aussi signaler qu’un grand nombre de personnes possédaient alors une pancarte "je recherche une place pour le match". La loi de l’offre et de la demande.

Le tournant de la soirée intervient à 19h45

17h55: Plusieurs stadiers présents en bas de la porte U remarquent un afflux continu de supporters de Liverpool depuis les sorties du RER.

18h: L’ambiance continue de monter au Stade de France. Aucun incident à signaler. C’est aussi la fin de la vente d’alcool à proximité du Stade de France.

18h30: Les supporters de Liverpool arrivent en masse devant le premier filtrage du Stade de France. En raison de la grève sur le RER B, les fans anglais arrivent en nombre via le RER D. Cette décision n’était pas prévue par les forces de l’ordre. RMC Sport constate alors que l’ensemble des supporters sont massés au bord de l’Autoroute A1. Le premier filtrage sera fait en bas de la porte U. "La signalisation était catastrophique à la sortie du RER", confie un supporter de Liverpool à un stadier.

18h50: les supporters de Liverpool continuent de se masser. "C’est une honte, une honte pour le football et pour la France", scande Owen, supporter de Liverpool. Il est vrai que le filtrage devient très difficile. Les contrôles des agents de sécurité privé ne sont pas optimaux. La foule continue de se serrer. A cet endroit, on quitte le domaine public pour entrer dans le cercle géré par l’UEFA.

19h00: Certaines personnes avec des places VIP montrent les tickets aux forces de l’ordre. L’idée est simple, passer le filtrage plus facilement. Sans réponse.

19h15: Une autre supportrice de Liverpool interpelle la caméra de RMC et BFM TV aux abords du Stade de France. Elle demande de montrer les fouilles et le filtrage réalisés par les stadiers. "Les personnes de la sécurité n’arrivent plus à contrôler le filtrage", alerte cette supportrice. Les fans anglais arrivent plus tard que prévu au stade.

19h25: Les images commencent à devenir très impressionnantes en dessous de la porte U du Stade de France.

19h41: Alors que depuis le début de l’après-midi plusieurs rumeurs annoncent une tentative d’intrusion dans la fan-zone du Real Madrid, la Préfecture de Police dément cette information. Pour entrer dans cet endroit, les supporters devaient être équipés d’un billet pour le match.

19h43: RMC Sport est présent devant le premier filtrage. Il est brisé sur ordre de la Préfecture de Police de Paris. 10 à 15 000 supporters de Liverpool avancent en direction du Stade de France. Certains se plaignent encore des vols commis à proximité du RER et vers la Ligne 13 du métro parisien.

19h45: C’est surement le tournant de ces débordements aux abords du Stade de France. Les gendarmes demandent aux personnes d’accélérer le mouvement pour éviter un drame avec une compression des personnes. Les agents de sécurité sont débordés. Les forces de l’ordre prennent le pouvoir dans la zone UEFA. Les camions de gendarmerie positionnés dans la montée de la porte U réduisent fortement l’espace pour les supporters de Liverpool avant le premier filtrage.

20h: Selon des policiers présents sur le terrain et interrogés par RMC, "le problème est réglé, tout va rentrer dans l’ordre". Quelques minutes plus tard, ce même policier sera en train de courser un voleur de ticket à la sauvette.

20h01: Un nouveau bilan arrive de la Préfecture de Police. 30.000 supporters sont présents dans la fan-zone de Liverpool. 4.000 dans le lieu réservé aux supporters du Real Madrid. Les informations sur le filtrage brisé mettent du temps à arriver.

20h05: Les médias internationaux commencent à arriver en bas de la porte U pour rapporter les faits. Beaucoup de personnes nous confient qu’elles ont perdu leur billet, des vols de téléphones portable et de papiers d’identités.

20h18: Communication de la Préfecture de Police: "Tentative de pénétration de supporters qui ont forcé le niveau du premier filtrage. Le filtrage est étanche". Sauf que le deuxième filtrage devant le stade de France va connaître des perturbations. Les portes sont fermées pendant plus de quarante minutes. Des supporters prennent les files d’attentes, sans ticket ou avec des faux tickets. Ce qui va perturber le système information des tourniquets.

20h27: Un policier présent dans la zone derrière le deuxième filtrage s’énerve contre les agents de sécurité privé: "Ils ont fait n’importe quoi, c’est quoi cette organisation !". Plus loin un agent de sécurité attend le soutien des policiers pour évacuer les personnes sans billet.

20h35: La foule à l’extérieur du stade est toujours monstrueuse. Le deuxième filtrage devant les tourniquets du stade est maintenant effectué par les gendarmes mobiles. La situation n’avance toujours pas. C’est à ce moment précis qu’on prend conscience que les supporters ne pourront pas tous être présents dans le stade à l’heure prévue.

20h47: Annonce du coup d’envoi retardé de 15 minutes. Les supporters de Liverpool à l’extérieur du stade commencent à s’énerver. Ils montrent aux médias présents sur place leurs tickets d’accès au Stade de France.

20h50: de plus en plus d’intrusion au-dessus des grilles du stade de France. RMC Sport a tendu le micro à plusieurs individus. En se présentant en anglais et pensant que ces individus étaient anglais. Tous répondent en français.

Je n'en peux plus, souffle un agent de sécurité

21h01: communication de la Préfecture de Police: "pour la problématique de l’entrée dans le stade et la décision de différer le coup d’envoi, veuillez voir avec l’UEFA".

21h15: "Vous n’avez pas le droit de filmer", crie un responsable de sécurité privé devant la caméra de RMC Sport. Après négociations, il est coupé par des individus qui tentent d’escalader la grille. D’autres confrères n’auront pas cette chance.

21h27: début de la cérémonie d’ouverture, le visage défait des milliers de supporters de Liverpool sont encore à l’entrée de la porte Y.

21h36: début de la rencontre.

21h38: le match a débuté depuis trois minutes, tandis que des fans de Liverpool avec des tickets sont toujours bloqués à l'extérieur. Plusieurs centaines de supporters de Liverpool sont toujours massé devant les grilles du stade de France. Tous nous disent qu’ils ont un ticket pour pénétrer à l’intérieur de l’enceinte.

21h50: des affrontements ont lieu à l’extérieur du Stade de France. Plusieurs unités de police et de gendarmerie sont engagées dans ces opérations. Du gaz lacrymogène est utilisé pour repousser les dernières tentatives d’intrusions dans l’enceinte de Saint-Denis.

21h50 à 23h20: la situation est assez calme aux abords du stade de France. A dix minutes de la fin du match des premiers supporters de Liverpool commencent à quitter l’enceinte. Pendant plusieurs minutes, une seule porte de sortie sera ouverte par les autorités qui en ouvrira d'autres par la suite. "Je n’en peux plus", souffle un agent de sécurité devant la porte S du Stade de France.

23h20: des supporters de Liverpool et du Real Madrid nous rapportent des vols à la sortie du stade de France.

00h: les sorties en plusieurs salves s’effectueront plutôt dans le calme. Fin d’une soirée catastrophique pour l’organisation et les autorités publiques.

Nicolas Pelletier