RMC Sport

Ligue des champions: en patron, le Bayern finit le travail contre la Lazio et file en quart

Après son large succès à l'aller (4-1), le Bayern Munich a une nouvelle fois dominé la Lazio Rome (2-1) ce mercredi pour se qualifier tranquillement pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Lewandowski et Eric Maxim Choupo-Moting ont marqué.

Finir le travail. C'est la mission que s'était fixée le Bayern Munich et il n'a eu aucun mal à la réussir. Après leur balade à l'aller il y a trois semaines en huitième de finale aller (4-1), les Bavarois ont validé leur qualification pour les quarts de la Ligue des champions en s'imposant à domicile ce mercredi (2-1) lors du match retour, grâce à des buts de Robert Lewandowski - encore lui - et Eric Maxim Choupo-Moting.

La Lazio trop fragile

Aucune équipe dans l’histoire de la Ligue des champions ne s’est qualifiée en phase à élimination directe après avoir perdu la première manche à domicile par trois buts d’écart ou plus. Avant cette saison, ce scénario s’était produit à 88 reprises pour 88 éliminations. C’est avec ses statistiques en tête que la Lazio se présente à l’Allianz Arena, sur la pelouse du sextuple vainqueur de la C1 et champion d'Europe en titre. Un exploit est-il vraiment possible? Même Simone Inzaghi ne semble plus trop y croire puisqu'il laisse sur le banc son capitaine Ciro Immobile et d’autres cadres comme Lucas Leiva, le regard surtout tourné vers le championnat et la bataille pour l’Europe.

En face, Hansi Flick n'est pas là pour plaisanter. Si Manuel Neuer (malade) et Kingsley Coman (douleurs musculaires) sont absents, le coach bavarois prouve qu’il prend cette rencontre très au sérieux en alignant un onze type. Avec deux champions du monde titulaires: Benjamin Pavard et Lucas Hernandez, qui devraient logiquement être appelés jeudi par Didier Deschamps pour le début des qualifications au Mondial 2022.

Sans surprise, les Allemands ont à peine besoin d’accélérer pour mettre à mal une formation de la Lazio incapable d’enflammer cette partie et une nouvelle fois trop maladroite. En accrochant Leon Goretzka, Vedat Muriqi permet aux Bavarois d’ouvrir le score sur un penalty parfaitement frappé par Lewandowski (33e).

Les stats folles de Lewandowski

Le cinquième but du Polonais cette saison sur la scène européenne. Son 39e en 35 matchs toutes compétitions confondues, rien que ça. Pour lui, ce match est une bonne opportunité de gonfler encore un peu plus ses statistiques. Mais Pepe Reina est vigilant (47e) et c’est ensuite le montant droit du portier espagnol qui vient repousser une nouvelle praline du canonnier munichois (67e). Sa dernière occasion avant de céder sa place à Choupo-Moting, tout de suite décisif. Lancé dans la profondeur par David Alaba, l’ancien Parisien ajuste Reina d’un petit ballon piqué en première intention (73e). Une juste récompense pour le Bayern et une sanction loin d’être imméritée pour une Lazio toujours aussi inoffensive en seconde période.

Seul Andreas Pereira et Marco Parolo parviennent à se mettre en évidence et à sauver l'honneur romain. Sur coup franc, le premier dépose le ballon sur la tête du second, qui trompe de près Alexander Nübel (72e), la doublure de Neuer. Pas de quoi faire trembler ce Bayern, qui sera comme attendu au rendez-vous des quarts. Avec le statut d'équipe à éviter à tout prix pour les sept autres clubs encore en lice, dont le PSG.

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR