RMC Sport

Ligue des champions: Juve, Real, Barça... où en sont les favoris après deux journées?

Le début de compétition n’a pas souri de la même manière à tous les favoris de cette Ligue des champions 2019-2020. Entre ceux qui assurent, ceux qui s’accrochent et ceux qui doutent, les cadors ne sont pas tous logés à la même enseigne après deux journées. Tour d’horizon.

Le PSG, Manchester City et le Bayern flambent

Parmi les prétendants annoncés à la victoire finale en Ligue des champions, ils sont trois à faire un carton plein pour l’instant. A commencer par le PSG. Avec un effectif diminué par les absences de Neymar, Edinson Cavani et Kylian Mbappé (entré seulement en fin de match à Galatasaray), les champions de France réalisent un début de compétition rêvé dans le groupe A. Leur victoire 3-0 au Parc des Princes face au Real Madrid a marqué les esprits. Leur succès à Istanbul (0-1), face à un public hostile, a confirmé leur solidité.

Idem pour Manchester City. Les troupes de Pep Guardiola se baladent dans un groupe C largement à leur portée. Après être allés gagner 3-0 chez le Chakhtior Donetsk, les Skyblues ont facilement battu le Dinamo Zagreb (2-0). L’adversité est un peu plus relevée dans la poule B, celle du Bayern Munich. Mais ça n’empêche pas les leaders de Bundesliga de faire le spectacle. Après avoir étrillé l’Etoile Rouge Belgrade (3-0), les Bavarois ont littéralement humilié Tottenham en s’imposant 7-2 à Londres.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder tous les matchs de la Ligue des champions

La Juventus, l’Atlético et le Barça assurent l’essentiel

Le hasard les a placés ensemble dans le groupe D. Alors forcément, la Juventus et l’Atlético de Madrid se disputent la première place. Un leadership qui se jouera lors de leurs affrontements directs. Le premier s’est conclu par un nul séduisant au Wanda Metropolitano (2-2). Derrière, les deux cadors ont assuré. La Juve a balayé Leverkusen (3-0) et les Colchoneros ont dominé le Lokomotiv Moscou en Russie (0-2).

Pour le FC Barcelone, les choses ont été un peu plus compliquées dans la poule F. Les Catalans ont entamé leur campagne par un nul poussif à Dortmund (0-0). Avant de battre difficilement l’Inter Milan, qui avait ouvert le score au Camp Nou (2-1).

Le Real Madrid, Tottenham et Liverpool inquiètent

C’est le gros flop de cette entame de Ligue des champions. Après deux journées, le Real Madrid ne compte qu’un petit point. Et déjà cinq de retard sur Paris. Dans la capitale française, les joueurs de Zinedine Zidane ont reçu une véritable correction. Et ils ont frôlé le pire dans la foulée, en arrachant le nul face au Club Bruges, après avoir été menés 2-0 à Bernabeu.

Ça ne va pas beaucoup mieux à Tottenham dans la poule B. Après avoir été accrochés par l’Olympiakos en Grèce (2-2), les finalistes de la dernière édition ont encaissé une défaite historique face au Bayern Munich. 7-2, un score hallucinant qui risque de peser longtemps dans les têtes des Spurs.

Liverpool s’en sort légèrement mieux. Mais ce n’est pas brillant jusqu’ici. Battus d’entrée à Naples (2-0), les tenants du titre ne se sont pas vraiment rassurés face à Salzbourg. Après s’être fait rejoindre à 3-3 sur leur pelouse d’Anfield, les Reds se sont péniblement imposés grâce à Mohamed Salah (4-3). Il faudra montrer un bien meilleur visage pour espérer réaliser un doublé en fin de saison. Et déjà sortir indemne de ce groupe E.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur