RMC Sport

Ligue des champions: "L’OM a un peu manqué d’humilité", Amorim répond à la polémique sur le retard du Sporting

Après la défaite de son Sporting à Marseille mardi (4-1), un Ruben Amorim agacé est revenu sur le retard des siens au Vélodrome, qui a poussé l’UEFA à décaler un coup d’envoi initialement programmé à 18h45 et finalement sifflé à 19 heures passés. "On était coincés et on ne pouvait rien faire", a regretté le technicien portugais.

En attendant de savoir à quelle sauce le Sporting Lisbonne sera mangé par l’UEFA après ses deux retards consécutifs mardi soir au Vélodrome – le premier pour rejoindre le stade puis le second pour se présenter dans le tunnel en avant-match d’OM-Sporting Lisbonne (4-1) –, Ruben Amorim s’est indigné de la réaction olympienne.

Selon le coach portugais, le décalage de 15 minutes du coup d’envoi de la rencontre décidé par l’instance européenne ne doit pas être imputée à son club, qui ne pouvait pas faire grand-chose pris au milieu d’un "embouteillage" dans la circulation phocéenne. Pour rappel, cette rencontre était disputée à huis clos au Vélodrome.

>> Revivez la rencontre entre l'OM et le Sporting Portugal avec notre live

"Je suis désolé, mais on a suivi les procédures"

"Ce retard est dû à la circulation. On était coincés et on ne pouvait rien faire. On a dû tout faire en 45 minutes (échauffement, mise en tenue, etc). Mais le ton des Marseillais, comme si c'était de notre faute... Je crois que l'OM a un peu manqué d'humilité parce que ce n'était pas de notre faute, a-t-il réagi en conférence de presse d’après-match. (...) On parle beaucoup de Super League en ce moment et je crois aussi que l'UEFA doit faire plus. On doit protéger les joueurs et on n'a pas pu se préparer correctement. Je sais que ce n'est pas bien pour l'OM, qui était prêt. Je suis désolé d'avoir été en retard, mais on a suivi les procédures."

Le coup d’envoi de ce match de la 3e journée de la phase de groupes de Ligue des champions avait d’abord été repoussé de dix minutes, à 18h55, puis à 19 heures. Mais ce nouvel horaire n’a pas non plus été respecté et le match n’a finalement commencé qu’à 19h07. Au grand dam d'Igor Tudor, qui a poussé une gueulante dans le tunnel en avant-match. Le club lisboète devrait lui être sanctionné d’une amende par l’UEFA.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport