RMC Sport

Ligue des champions: l’UEFA rassure sur la tenue d'Atlético-Leipzig

Le quart de finale de Ligue des champions entre Leipzig et l'Atlético Madrid est "programmé comme prévu" jeudi, a assuré lundi l'UEFA, au lendemain de l'annonce de tests positifs au Covid-19 concernant deux membres du club espagnol.

Le quart de finale entre Leipzig et l'Atlético de Madrid "est programmé comme prévu. Nous n'avons pas d'autres commentaires", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'UEFA. La rencontre est programmée jeudi à 21h à Lisbonne. Le club madrilène a annoncé dimanche que Sime Vrsaljko et Angel Correa ont été testés positifs au Covid-19.

Selon l'Atlético, après des tests réalisés samedi, "deux cas positifs (...) sont confinés à leur domicile respectif" et leurs noms "ont immédiatement été communiqués aux autorités sanitaires espagnoles, portugaises, à l'UEFA, à la Fédération espagnole, à la Fédération portugaise et au Conseil supérieur des sports" espagnol. Le club colchonero a conduit une nouvelle série de tests auprès de ceux qui ont été en contact avec les personnes contaminées et qui n’a pas révélé de nouveau cas positif.

Interrompue par la pandémie, la Ligue des champions, qui a repris vendredi et samedi avec les huitièmes de finale retour qui n'avaient pu être disputés avant le confinement, doit connaître son dénouement lors d'un "Final 8" inédit et condensé, organisé à Lisbonne du 12 au 23 août. Un protocole sanitaire de 33 pages a été édicté par l'UEFA pour encadrer ses compétitions européennes.

Au moins 13 joueurs pour maintenir le match

Selon ce protocole, chaque équipe doit fournir des résultats de tests avant de se rendre au Portugal, et sera de nouveau testée à la veille de sa première rencontre. Chaque test positif imposera un isolement du joueur à son hôtel. Pour pouvoir jouer, une équipe devra disposer de 13 joueurs sains, y compris un gardien de but, selon une annexe du protocole.

Si une équipe ne dispose pas de 13 footballeurs figurant sur la "liste A" des joueurs éligibles soumise au préalable, l'UEFA "peut autoriser la reprogrammation du match". Si le match ne peut être reprogrammé, l'équipe ne pouvant pas aligner 13 joueurs "sera tenue responsable" et aura match perdu sur le score de 3 à 0, prévoit encore l'annexe.

MI avec AFP