RMC Sport

Ligue des champions: le Barça pour le PSG, une énorme rivalité depuis 2017

Le PSG retrouvera le FC Barcelone en huitièmes de finale de la Ligue des champions, quatre ans après la remontada, l'élément fondateur d'une rivalité tendue entre les deux clubs, nourrie par les feuilletons Neymar.

La remontada, élément fondateur de la rivalité

Le PSG retrouvera donc le FC Barcelone pour l'affiche des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Il est déjà évidemment question de revanche pour ces premières retrouvailles entre les deux clubs depuis la traumatisant remonda. C'était en 2017, déjà en huitièmes de finale. A l'aller, le PSG avait livré l'un des plus beaux matchs de son histoire en Ligue des champions en surclassant les Catalans 4-0 au Parc des Princes.

Le retour fut un supplice pour les Parisiens traumatisés par l'enjeu mais aussi victimes de décisions arbitrales contraires aberrantes et d'un Neymar exceptionnel. Un but de Sergi Roberto dans les arrêts de jeu avait rendu possible le miracle et l'humiliation finale, 6-1. La défaite avait marqué une fracture dans le groupe. Thiago Motta, absent, avait beaucoup manqué alors que Thiago Silva avait été critiqué pour avoir maintenu trop bas le bloc parisien, contre l'avis d'Emery. 

Les affaires Neymar

La rivalité entre les deux équipes a pris une autre dimension l'été suivant quand le PSG a réussi l'impensable: recruter Neymar contre 222 millions d'euros. Le Brésilien avait choisi de quitter le cocon barcelonais pour ne plus partager l'affiche avec Lionel Messi. Et cela remontait notamment à cette remontada. Vexé de ne pas avoir été couvert d'éloge par la presse au bénéfice de Messi, le Brésilien avait poussé pour partir.

Son départ avait attisé la haine du club catalan envers les investisseurs qataris du PSG. Il avait marqué une nouvelle étape sur le marché des transferts, mais aussi une sorte de déclin dans les rangs du FC Barcelone, qui ne s’est plus qualifié pour la finale de la Ligue des champions depuis son sacre en 2015.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Pour retrouver son prestige récent, le club avait utilisé tous les leviers pour tenter de faire revenir le génie brésilien en 2019. Ce dernier avait même publiquement confirmé ses envies de retour en Catalogne, provoquant de nouvelles crispations entre les deux clubs. Mais le PSG n'avait pas lâché malgré les déclarations répétées des dirigeants qui, au bluff, avaient annoncé le retour de leur ancien protégé. L'affaire ne s'était pas conclue. Depuis, Neymar, blessé dimanche face à Lyon, semble avoir revu es envies d'ailleurs. Sous contrat jusqu'en 2022, il discute pour prolonger à Paris et a récemment affirmé son souhait de rejouer avec Lionel Messi. 

Un retour au Barça semble compromis en raison des finances du club. Mais aussi parce que le joueur est toujours en conflit avec son ancien club, les deux parties ayant saisi la justice pour des litiges financiers. 

Et maintenant, un cas Messi?

En clamant vouloir rejouer avec Lionel Messi dès l'année prochaine, Neymar a lancé les spéculations sur l'avenir de l'Argentin en fin de contrat au FC Barcelone. Le club catalan, en proie à de grosses difficultés financières, semblent dans l'incapacité de recruter le sextuple Ballon d'or. Quid du PSG? Les dirigeants parisiens restent très prudents sur ce dossier. Il appellent à respecter leurs homologues catalans dans un souci d'apaisement. Mais l'avenir de l'Argentin inquiète et crispe en Catalogne. L'idée de le voir rejoindre ce nouveau riche parisien ne fait rien pour arranger une rivalité très prégnante après avoir été uniquement sportive lors des nombreuses confrontations précédentes. 

Un mauvais tirage pour le PSG?

"Ce n’est pas un drame pour le PSG de tomber contre ce FC Barcelone, présente Fred Hermel, spécialiste de l’Espagne pour RMC Sport. C’est un club malade, décroché en Liga à 12 points de l'Atlético de Madrid, leader. Il dépend toujours de Messi. Ce n’est pas dramatique pour le PSG, loin de là. Un PSG sérieux devrait passer contre le Barça." Il reste encore du temps avant la double confrontation dont l’aller aura lieu en février. Et la presse catalane ne manquera pas de faire monter la pression. Les dossiers pour allumer des contre-feux ne manquent pas entre la remontada, Messi et Neymar. 

dossier :

Neymar

NC