RMC Sport

Ligue des champions: le sélectionneur de la Belgique furieux contre Rüdiger pour De Bruyne

Kevin De Bruyne souffre d'une double fracture au visage, à moins de deux semaines de l'Euro, après son choc avec Antonio Rüdiger, lors de la finale de Ligue des champions gagnée par Chelsea contre Manchester City. Roberto Martinez, sélectionneur de la Belgique, s'est montré particulièrement furieux contre le défenseur allemand.

Sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez était inquiet samedi pour Kevin De Bruyne. Le milieu belge de Manchester City est sorti un peu avant l'heure de jeu, lors de la finale perdue de Ligue des champions face à Chelsea (1-0), après un choc avec Antonio Rüdiger.

Le bilan pour Kevin De Bruyne est tombé ce dimanche, avec une fracture du nez et une fracture de l'orbite gauche. Forcément inquiétant à moins de deux semaines de l'Euro, où le joueur de Manchester City est attendu avec les Diables Rouges de Roberto Martinez.

"Un geste excessif"

Après la rencontre, le sélectionneur s'est montré furieux contre le geste de Rüdiger, qui n'a finalement écopé que d'un carton jaune. "Pour moi, Rüdiger s’en sort très, très bien. Quand on revoit les images, il n’y a pas de choc des têtes. Il laisse son épaule contre Kevin. Ça laisse un goût amer, parce qu’il se tient la tête, on a le sentiment qu’il veut cacher quelque chose, a commenté, énervé, Roberto Martinez dans des propos relayés par le Daily Mirror. Pour moi, c’était clairement un geste excessif et imprudent. Ça méritait un carton rouge. Kevin n’est pas un joueur qui tombe sans raison particulière. On voit qu’il souffre et que son œil est gonflé."

De son côté, Kevin De Bruyne a tenu à rassurer ses fans ce dimanche sur les réseaux sociaux: "Mon diagnostic est une fracture aigue du nez et une fracture de l’orbite gauche, a écrit Kevin De Bruyne sur Twitter. Je me sens bien maintenant. Je reste déçu de ce qui s’est passé hier, mais nous reviendrons."

Le timing s'annonce quand même serré pour le joueur, alors que la Belgique commencera son Euro le 12 juin prochain, pour une rencontre face à la Russie, à Saint-Pétersbourg. Les Belges affronteront ensuite le Danemark le 17 juin à Copenhague, puis la Finlande le 21 juin, de nouveau à Saint-Pétersbourg. En cas de participation à ces rencontres, Kevin De Bruyne devrait logiquement porter un masque pour protéger la consolidation de son nez et de son orbite gauche.

GL