RMC Sport

Ligue des champions: les chiffres fous des phénomènes Haaland et Mbappé

Après sa prestation majuscule face au FC Séville (3-2) mercredi en Ligue des champions, Erling Haaland a parfaitement répondu à Kylian Mbappé, auteur d'un triplé la veille au Camp Nou. A 20 ans et 22 ans, le Norvégien et le Français n'en finissent plus d'impressionner.

C'est à la fois un clin d'œil sympathique et une belle marque de respect. Après avoir dominé le FC Séville à lui seul ou presque, avec un doublé et une passe décisive mercredi soir (3-2) en huitième de finale aller de la Ligue des champions, Erling Haaland a spontanément fait référence à Kylian Mbappé. "Quand j'ai vu Mbappé inscrire un triplé hier (mardi soir lors de Barça-PSG, 1-4), ça m'a donné de la motivation, alors je le remercie", a confié le prodige du Borussia Dortmund. Les deux hommes auront marqué les esprits cette semaine sur la scène européenne.

Le Norvégien a confirmé que la C1 était son jardin, lui qui en est désormais à 18 buts inscrits dans cette compétition en seulement 13 matchs disputés. Cette saison, il totalise huit réalisations en cinq rencontres et caracole en tête du classement des buteurs. "Ils ont un des meilleurs joueurs au monde devant, qui a créé des différences sur trois situations. Ça veut aussi dire beaucoup de leur qualité et du danger qu'ils créent", a relevé l'entraîneur de Séville Julen Lopetegui, comme impuissant face à l'efficacité du monstre Haaland, 20 ans seulement, qui aura fait vivre un calvaire à la paire Jules Koundé-Diego Carlos. Un peu plus âgé (22 ans), Mbappé a lui aussi l'Europe à ses pieds. Et les mêmes courtisans.

Des qualités hors-normes

Révélé à 17 ans avec Monaco dans la plus prestigieuse des compétitions, il a franchi un nouveau palier au Camp Nou. Son triplé lui a permis de doubler Pedro Miguel Pauleta en devenant le troisième meilleur buteur du PSG (111 buts) toutes compétitions confondues, derrière Edinson Cavani (200) et Zlatan Ibrahimovic (156). En Ligue des champions, son bilan donne le tournis : 24 buts et 17 passes décisives en 41 matchs, rien que ça. D'un point de vue collectif, il a aussi plus de références qu'Haaland en C1 puisqu'il a atteint la finale l'an dernier à Lisbonne. Il faudra sans doute que le Norvégien change de club pour aller aussi loin et plus globalement pour enrichir son palmarès. S'il a été champion d'Autriche à deux reprises avec Salzbourg, il n'a pour le moment rien gagné avec Dortmund, confronté sur la scène allemande à la domination sans partage du Bayern Munich.

Le bilan est différent pour Mbappé. Le phénomène de Bondy n'avait que 18 ans lors de son premier titre de champion de France obtenu avec Monaco en 2017. Son armoire à trophées a continué de se remplir depuis avec une multitude de titres nationaux décrochés avec le PSG et surtout une Coupe de monde soulevée en Russie il y a trois ans avec l'équipe de France. Aujourd'hui dans un club où la pression reste plus élevée qu'à Dortmund, Mbappé a rappelé au Camp Nou qu'il était tout à fait capable de gérer l'atmosphère si particulière des matchs à enjeu. Ses qualités hors-normes et son mental peuvent lui permettre de se sublimer dans pareil rendez-vous. Buteur la saison dernière face au PSG en Ligue des champions ou cette année contre le Bayern en Bundesliga, Haaland est un autre attaquant d'exception.

Haaland admiratif de Mbappé

Un poison doté d'une agilité aussi remarquable que son sang-froid face au but. Toute l'Europe aimerait le voir atteindre un dernier carré de Ligue des champions, par exemple, pour tester sa capacité à rester un cyborg dans une affiche de très haut niveau. En Allemagne, la Bundesliga est presque devenue trop petite pour lui. Même au sein d'une formation qui peine à retrouver son meilleur niveau, il affiche 28 buts en 31 matchs joués depuis ses débuts avec le BvB en janvier 2020. Mbappé, lui, c'est 96 buts en 138 rencontres de Ligue 1. Notons aussi que les deux joueurs n'évoluent pas vraiment au même poste. A Dortmund, l'axe de l'attaque est réservé à la machine à marquer Haaland. A Paris, Mbappé peut rendre fou ses adversaires en se positionnant dans un couloir.

"C'est un joueur incroyable, l'un des meilleurs au monde", disait à son sujet Haaland en début de semaine dans un entretien à l'UEFA. Il avait déjà confié son admiration pour le Français en mars 2020 dans les colonnes de France Football : "Il a tellement de talent, et même plus encore. C'est un joueur extraordinaire. Tout ce qu'il a fait à son âge et quand vous regardez son palmarès, c'est complètement dingue. C'est un très grand joueur." Qu'il se rassure, le statut de grand joueur lui correspond également plutôt bien.

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

https://twitter.com/rodolpheryo Rodolphe Ryo Journaliste RMC Sport