RMC Sport

Ligue des champions: Manchester City finit le travail contre Mönchengladbach et file en quarts

Déjà vainqueur à l'aller (2-0), Manchester City a de nouveau battu le Borussia Mönchengladbach ce mardi soir en 8e de finale retour de Ligue des champions (2-0). Les hommes de Pep Guardiola sont quasiment injouables en 2021.

Son palmarès ne le place pas parmi les géants du continent, sa récente histoire non plus, mais on ne va pas se mentir: aucune équipe, vendredi, ne voudra hériter de Manchester City lors du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions.

Le club anglais, qui survole la Premier League depuis trois mois et a déjà pris une énorme option sur le titre, a composté ce mardi son billet pour le tour suivant de la C1 avec la manière. Déjà vainqueurs 2-0 du Borussia Mönchengladbach lors du 8e de finale aller, les hommes de Pep Guardiola se sont imposés sur le même score lors du retour (2-0), encore joué à Budapest (Hongrie).

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez en exclusivité de la Ligue des champions

Inarrêtable Gündogan

Quand City est en confiance, quand City n'a pas de blessés, comme en ce moment, ça fait mal. Gladbach en a fait les frais dès la 12e minute de jeu, lorsque Kevin De Bruyne, décalé par Riyad Mahrez, a déclenché un missile du gauche venu se loger sous la barre de Yann Sommer (1-0). De quoi enfoncer le clou dans la double confrontation, avant de plier l'affaire dans la foulée: à la 18e, Phil Foden a parfaitement servi Ilkay Gündogan dans le dos de la défense pour le 2-0.

Le milieu, étincelant dernièrement, est non seulement le meilleur buteur de City cette saison (15 buts), mais il est aussi le meilleur réalisateur parmi les joueurs allemands évoluant dans les cinq plus grands championnats. Il est surtout la parfaite illustration de la capacité de City à porter le danger de partout, même sans vrai numéro 9, puisque ce mardi encore, Guardiola avait aligné Bernardo Silva à la pointe de son attaque.

Pas grand-chose à voir pour Deschamps

Il faut dire aussi que le club anglais n'a pas été franchement harcelé par Mönchengladbach lors de cette manche retour. A la rue en Bundesliga (10e, 5 défaites sur les 6 dernières journées), le Borussia abordait cette rencontre sans trop d'espoir, et a plus ou moins stoppé son pressing après l'ouverture du score.

Cela n'a pas empêché Marcus Thuram d'essayer d'exploiter au mieux ses rares ballons, en enroulant une bonne frappe (32e), ou en décalant Embolo dans la surface (41e). C'est à peu près tout.

A deux jours de la liste de Didier Deschamps, le fils de Lilian était d'ailleurs le seul joueur français titulaire lors de cette affiche européenne. Ce n'est pas une énorme surprise pour Benjamin Mendy, au placard à City depuis des mois, mais ça l'est un peu plus pour Alassane Pléa (entré à la 65e) et Aymeric Laporte (entré à la 70e). Le premier a sans doute fait les frais de son manque de réalisme récent, et le second, qui avait joué l'aller, a vu Guardiola lui préférer John Stones en défense centrale.

https://twitter.com/clementchaillou Clément Chaillou Journaliste RMC Sport