RMC Sport

Ligue des champions: que vaut Bruges, qui va défier le PSG?

Le PSG se déplace en Belgique, ce mardi, pour affronter le FC Bruges en Ligue des champions (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1). Une affiche qui semble abordable pour la bande à Kylian Mbappé. Mais il ne faudra pas sous-estimer les leaders de la Jupiler Pro League, toujours invaincus cette saison. Le Real Madrid peut le confirmer…

Deux victoires, quatre buts marqués, aucun encaissé. Le PSG traverse ce début de Ligue des champions sur un petit nuage. Après avoir terrassé le Real Madrid au Parc des Princes (3-0) et dominé Galatasaray en Turquie (1-0), les champions de France mettent le cap vers le nord pour se rendre en Belgique. Un court déplacement de 300km au bout duquel les attend le FC Bruges, ce mardi, pour la troisième journée de phase de poules (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir Bruges-PSG et tous les matchs de la Ligue des champions

Un adversaire qui semble à la portée des joueurs de Thomas Tuchel. Sur le papier en tout cas. A condition de ne pas le prendre de trop haut. Car les "Gazelles" n’ont rien d’un proie facile cette saison. "Il ne faut pas les sous-estimer. Ils ont un groupe complet, ils sont dangereux au milieu. Il faudra les empêcher de jouer", a prévenu Thomas Meunier, qui a porté le maillot bleu et noir (entre 2011 et 2016) avant de signer à Paris.

Un football séduisant et offensif

Actuellement en tête de la Jupiler Pro League avec vingt-six buts marqués et seulement trois encaissés, le FC Bruges (aussi appelé Club Bruges) est invaincu en dix-sept matchs cette saison, toutes compétitions confondues (douze victoires, cinq nuls). Pour atteindre le tableau final de la C1, le club belge a dû franchir deux tours de qualification (en aller-retour) face au Dynamo Kiev et au Autrichiens du LASK Linz. L’entraîneur Philippe Clement (45 ans) s’appuie sur un effectif aux multiples nationalités afin de mettre en place ses préceptes. Avec pas mal de succès.

Séduisante et inspirée, son équipe développe un football offensif ces derniers mois. En s’adaptant facilement à différents systèmes (4-3-3, 3-5-2 ou 3-4-3). La bande à Kylian Mbappé ne doit pas s’attendre à tomber sur une formation apeurée et recroquevillée dans son camp. Après avoir dominé Galatasaray sans parvenir à concrétiser (0-0), les Brugeois ont marqué les esprits en allant décrocher un nul à Bernabeu face au Real (2-2). Un match dans lequel ils ont mené 2-0 en première période et qu’ils ont terminé à dix après l’exclusion de Ruud Vormer.

Une attaque 100% africaine

Le capitaine des vice-champions de Belgique sera du coup suspendu face aux Parisiens. Mais le FC Bruges, qui a pour mascottes officielles trois ours baptisés "Belle", "Béné" et "Bibi", peut s’appuyer sur d’autres atouts. A commencer par sa ligne d’attaque 100% africaine. Avec Emmanuel Dennis en pointe. Efficace depuis le début de la saison (6 buts), l’avant-centre nigérian a fait le tour du monde au début du mois, grâce à son doublé inscrit en trébuchant à Madrid.

A ses côtés, il peut compter sur l’activité du Sud-Africain, Percy Tau (3 buts), auteur d’une passe décisive à Bernabeu, et le talent du Sénégalais Krépin Diatta (20 ans), ultra-décisif lorsqu’on fait appel à lui (quatre buts et quatre passes décisives en huit matchs). En cas de problème, David Okereke se tient prêt sur le banc. Et le Nigérian, arrivé cet été en provenance du Spezia Calcio pour 8 millions d’euros (plus gros transfert de l’histoire du club), est plus qu’une doublure avec déjà six réalisations cette saison.

Le maestro Vanaken

Derrière cette attaque abondante, Bruges peut compter sur un chef d’orchestre au sommet de son art. A 27 ans, Hans Vanaken enchaîne les sorties de haut niveau. Depuis son arrivée au club, celui qui vient de fêter sa première titularisation en équipe de Belgique a changé à lui seul le visage de son équipe. Avec sa grande taille (1,95m), sa vista et ses talents de finisseur, le milieu offensif sera le danger n°1 pour le PSG. Souvent aligné à gauche, il sera à priori dans la zone de Meunier et Herrera. A eux d’être bien concentrés pour contenir le meilleur buteur des "Gazelles" cette saison (9).

Mais le leader du championnat belge n’a pas que des certitudes offensives. Philippe Clement peut également s’appuyer sur une défense solide, qui a n’a encaissé que huit buts en dix-neuf matchs depuis cet été (toutes compétitions confondues). Dans leur petit stade Jan Breydel (moins de 30.000 places), les partenaires de Simon Deli sont difficiles à bouger.

L'expérience de Mignolet

En cas de faille dans leur assise, ils peuvent compter sur un gardien aguerri avec Simon Mignolet. Le portier de Liverpool (31 ans) est revenu au pays durant l’intersaison pour amener son charisme et son expérience. Autant dire que les Parisiens, privés d'Idrissa Gueye et Neymar (blessés), ont intérêt à être sérieux pour ne pas connaître une déconvenue en terre flamande.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur