RMC Sport

Ligue des champions: quels adversaires potentiels pour Monaco en tour préliminaire?

Après la victoire de Villarreal en finale de la Ligue Europa contre Manchester United, Monaco devra passer par le troisième tour préliminaire puis les barrages cet été pour accéder à la phase de poules de la prochaine Ligue des champions. Mais quelles sont les équipes qui peuvent contrarier l'ASM?

Il n'y a pas que les supporters de Manchester United qui se réveillent groggys ce jeudi. A Monaco aussi, la séance de tirs au but d'anthologie remportée par Villarreal en finale de la Ligue Europa (1-1, 11 tirs au but à 10) a laissé des séquelles.

Alors qu'un succès des Red Devils en C3 aurait ouvert la porte aux Monégasques vers la phase de poules de la prochaine Ligue des champions (United étant déjà qualifié pour la C1 par le biais de la Premier League), le premier sacre européen des Espagnols a tué cette option dans l'oeuf. Le dernier 7e de Liga, synonyme de qualification en Ligue Europa Conference, se retrouve directement propulsé avec sa victoire à Gdansk en Ligue des champions. Et contraint, comme l'indique le règlement de l'UEFA, le club ayant terminé 3e du championnat de France à passer par un troisième tour préliminaire (aller les 3 ou 4 août, retour le 10), puis des barrages (aller les 17 et 18 août, retour les 24-25).

Donetsk, Benfica, Spartak Moscou... qui sur la route de l'ASM?

Au vu de son coefficient UEFA, l'ASM sera tête de série lors de ce troisième tour préliminaire. Les coéquipiers de Wissam Ben Yedder pourraient retrouver plusieurs clubs face à eux: Genk, le Sparta Prague, le PSV Eindhoven, le Rapid Vienne, le Spartak Moscou ou Galatasaray.

En revanche, les Monégasques ne seront plus tête de série en barrages. Benfica et le Chakhtar Donetsk possèdent tous les deux un meilleur coefficient que le 3e de Ligue 1 (58 000 et 79 000 contre 36 000 pour le club du Rocher) et pourraient, si les deux clubs passent l'obstacle du troisième tour, lui bloquer la route.

Dans le plus mauvais des scénarios et une défaite des hommes de Niko Kovac dès le troisième tour ou en barrages, ceux-ci seraient reversés directement en phase de poules de la Ligue Europa.

CP