RMC Sport

Ligue des champions - Silva étincelant, Kane fantomatique… les clés du succès de Monaco à Tottenham

L’AS Monaco s’est imposée à Tottenham ce mercredi lors de la première journée de la Ligue des champions (1-2). Emmenés par un Bernardo Silva déchaîné et un Thomas Lemar décisif, les leaders de Ligue 1 frappent un grand coup et s’emparent de la tête du groupe E.

Monaco poursuit son bel été

Tout roule pour Monaco en ce début de saison. Après s’être qualifié pour cette Ligue des champions, en éliminant Fenerbahçe en tour préliminaire et Villarreal en barrages, les joueurs de Leonardo Jardim confirment leurs belles dispositions en s’imposant dès leur entrée en lice à Tottenham, dans le nord de Londres (1-2). Un gros coup pour une équipe qui est également leader de Ligue 1 après quatre journées, à égalité de points avec l’OGC Nice. Après ce succès de prestige, l’ASM se retrouve en tête du groupe E devant le Bayer Leverkusen et le CSKA Moscou, qui ont fait match nul (2-2).

>> Monaco - Jardim : "Cette année, l'équipe est plus forte"

Bernardo Silva le dynamiteur

Il montre de belles choses depuis qu’il a rejoint Monaco il y a deux ans. Mais cette saison, Bernardo Silva semble bien parti pour franchir un palier. Sur la pelouse de Wembley, c’est lui qui a débloqué la situation. Tout seul, comme un grand. Après avoir récupéré un ballon dans l’axe, le milieu offensif de Monaco s’est joué d’une défense de Tottenham très passive pour aller ajuster Hugo Lloris d’une frappe placée (16e, 0-1). L’international portugais a ensuite multiplié les efforts défensifs et les choix pertinents balle au pied. Un vrai patron en devenir.

La belle entrée de Lemar

Il ne pensait pas entrer aussi tôt. Mais Thomas Lemar s’est finalement retrouvé sur la pelouse dès la 5e minute. Le milieu de terrain de 20 ans a remplacé Nabil Dirar, blessé. Et il n’a pas mis longtemps à se mettre en évidence. Très en jambe, le Guadeloupéen a fait admirer sa vitesse d’exécution et sa qualité de dribbles. A l’affût dans la surface, il double la mise d’une frappe puissante sous la barre (0-2, 31e).

>> Lille : Rony Lopes s'explique après la photo dans le vestiaire de Monaco

Harry Kane en détresse

Il a fait peine à avoir dans ce match. Aligné seul en pointe, Harry Kane n’a pas servi à grand-chose. A l’image de son Euro 2016 complétement raté avec l’Angleterre, le buteur de Tottenham a semblé perdu sur le terrain. Ses partenaires n’ont jamais réussi à le trouver dans de bonnes conditions. Au final, la star de 23 ans s’est créé une seule situation franche face à l’ASM. Mais sa frappe beaucoup trop molle a facilement été captée par Subasic (79e).

Une défense de costauds

Après avoir fait la différence en première période, Monaco a beaucoup subi lors du deuxième acte. Mais les joueurs du Rocher n’ont jamais cédé face aux partenaires de Dele Ali, auteur de quelques jolis numéros. L’axe Glik-Jemmerson s’est montré très solide. Et Andrea Raggi à droite et Djibril Sidibé à gauche ont bien tenu leurs couloirs, malgré quelques petites frayeurs. Cette défense va être difficile à bouger cette saison. 

>> Ligue des champions : l'impressionnant tifo du Legia Varsovie face à Dortmund

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur