RMC Sport

Liverpool: la nouvelle colère de Klopp après une question sur le coronavirus

Jürgen Klopp a dégoupillé face à un journaliste argentin venu de Madrid après que celui-ci lui a posé la question du risque sanitaire provoqué par la tenue du huitième de finale retour entre Liverpool et l’Atlético de Madrid (mercredi à 21h, en direct sur RMC Sport 2).

Etre interrogé sur le coronavirus agace Jürgen Klopp au plus haut point, surtout quand le sujet est introduit lors d’un point presse consacré à la Ligue des champions par un journaliste qui a fait le voyage depuis l’Espagne, une zone menacée par l’épidémie.

"Vous venez de Madrid. Êtes-vous inquiet? La ville a fermé ses écoles", a réagi le technicien allemand, provoquant la réplique immédiate du journaliste argentin vivant dans la capitale espagnole: "Je ne joue pas au football mercredi soir", a-t-il dit en référence au huitième de finale retour que Liverpool va disputer contre l'Atlético de Madrid, mercredi à 21h (sur RMC Sport 2).

Jürgen Klopp ne s’est pas laissé démonter pour autant, et a à son tour envoyé une charge à son interlocuteur. "Le football n’est qu’un jeu, a lancé Klopp, passablement agacé par le journalise qui lui faisait face. Nous ne sommes pas la société, nous en faisons partie. Nous devrions tous nous inquiéter de la même façon."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir tous les 8es de finale de la Ligue des champions

Klopp: "C'est le moment où je m'énerve vraiment"

"C’est précisément ce que je n’aime pas, a-t-il poursuivi sur un ton beaucoup plus menaçant, le regard plongé dans celui du journaliste, qu’il n’a pas quitté des yeux une seule seconde. Vous venez vous asseoir ici et me poser cette question. Mais vous êtes venus de Madrid en avion. Restez-y. Vous pensez que le foot vaut la peine de voyager. Voilà la situation. Notre problème à tous. On ne pourra rien régler avec le football. Nous jouons au football, c’est notre métier. Le vôtre est de relayer des informations, et j’espère que vous le faites mieux que vous ne posez les questions. C’est le moment où je m’énerve vraiment. Quand vous sous-entendez que j’encours un risque et pas vous. Nous avons tous le même problème."

QM