RMC Sport

Manchester City-Chelsea: les clés de la finale de la Ligue des champions

Manchester City et Chelsea se retrouvent ce samedi à Porto pour disputer la finale de la Ligue des champions (21h sur RMC Sport 1 et RMC Story). Une confrontation 100% anglaise où les hommes de Pep Guardiola s'avancent en favoris. Mais l'ancien coach du PSG Thomas Tuchel entend bien leur jouer un mauvais tour pour offrir à Chelsea son deuxième titre.

Qui de Manchester City ou de Chelsea remportera l'édition 2020-2021 de la Ligue des champions ? A Porto, ce samedi (21h sur RMC Story et RMC Sport 1), les deux clubs britanniques se retrouvent face à face pour une finale inédite dans l'histoire de la compétition. Une finale qui détache a priori un favori mais qui reste très ouverte. Voici tout ce qu'il faut savoir avant le coup d'envoi.

La dynamique pour City, l'expérience pour Chelsea

Sacré champion d'Angleterre et vainqueur de la coupe de la Ligue anglaise cette saison, Manchester City s'avance avec confiance vers le plus grand rendez-vous européen de son histoire. En cas de succès au stade du Dragon ce samedi, les hommes de Pep Guardiola s'offriraient un triplé historique, supérieur en prestige à celui réalisé en 2019 (championnat, Coupe d'Angleterre et Coupe de la ligue anglaise).

De son côté, Chelsea vient de boucler sa saison à la quatrième position en Premier League. Une place au pied du podium à laquelle s'ajoute une défaite en finale de la Coupe d'Angleterre face à Leicester (0-1). Mais les Blues auront l'avantage de l'expérience : à la différence de son adversaire, qui va disputer sa première finale de C1, le club londonien a déjà écrit son nom au palmarès de la compétition en 2012. Un avantage qui pourrait bien peser dans la balance, d'autant que cette saison Chelsea a un bilan positif contre City (deux victoires, dont une en coupe, pour une défaite).

Une finale délocalisée d'Istanbul à Porto

Initialement prévue à Istanbul, cette finale de la Ligue des champions a été délocalisée à Porto afin de permettre aux supporters anglais de pouvoir se rendre plus facilement sur place en raison du contexte sanitaire. Car oui, des fans seront bien présents ce samedi en tribunes : l'UEFA a confirmé la présence de 16.500 spectateurs, dont 6.000 de chaque équipe, auxquels s'ajoutent des billets réservés au grand public et autres invitations.

Guardiola veut une nouvelle consécration

Cela fait maintenant 10 ans qu'il court après. Vainqueur de sa deuxième Ligue des champions en 2011 avec le Barça (après 2009), Pep Guardiola était alors sur le toit de l'Europe avec l'une des équipes les plus attractives du XXIe siècle. Après une expérience au Bayern Munich qui n'a pas été couronnée de succès en C1, le technicien catalan connaissait parfaitement son objectif en signant avec Manchester City à l'été 2016: mettre la main sur la coupe aux grandes oreilles avec le club anglais.

Après plusieurs échecs dans ses tentatives, dont le dernier l'an passé en quarts de finale face à l'Olympique Lyonnais, le revoilà enfin en finale. Deuxième meilleure attaque de la compétition (25 buts), Manchester City pourra compter sur l'ambition offensive de son coach pour tenter de renverser leurs adversaires.

Tuchel, l'heure de la revanche après son éviction du PSG

Ils étaient deux dans les rangs des Blues à être en finale de la Ligue des champions l'an passé: Thiago Silva, l'ancien capitaine du PSG, et... Thomas Tuchel. Evincé du banc parisien fin décembre, le manager allemand a rebondi dans la foulée à Chelsea. En cas de victoire ce samedi, la revanche serait belle pour celui qui a été si souvent critiqué lors de son aventure avec le club de la capitale. À l'image d'un de ses prédécesseurs à Paris, Unai Emery, tout juste vainqueur de la Ligue Europa...

Meilleure défense de la compétition, à égalité avec City (quatre buts encaissés), il s'appuiera sur cette solidité pour tenter de bâtir le succès des siens. Sur l'agressivité de ses joueurs, aussi : depuis le début de l'édition 2020-2021 de la C1, Chelsea est, de loin, l'équipe qui commet le plus de fautes. Reste à être vigilant de ne pas finir la rencontre en infériorité numérique en cas d'excès d'engagement.

Les Français qui visent la victoire

Ils seront quatre Tricolores à prétendre au titre au coup d'envoi de cette finale de la Ligue des champions. Et trois d'entre eux rejoindront ensuite les Bleus à Clairefontaine pour préparer l'Euro.

Olivier Giroud, N'Golo Kanté et Kurt Zouma ont l'opportunité de briller une dernière fois cette saison avec Chelsea et d'étoffer leur palmarès, avant de rejoindre le groupe de Didier Deschamps. Elu deux fois homme du match en demi-finales de la compétition face au Real Madrid (1-1, 2-0), Kanté sera un atout indispensable dans le dispositif tactique de Thomas Tuchel. Incertain en raison d'une blessure aux côtes et aux adducteurs, il s'est entraîné normalement cette semaine et devrait être titulaire. En défense centrale, Kurt Zouma a des chances de commencer. Ce sera plus compliqué en revanche pour Olivier Giroud, habitué aux entrées de jeu en fin de partie.

Du côté de City, Benjamin Mendy ne bénéficie pas non plus de beaucoup de temps de jeu cette saison, avec seulement 20 apparitions toutes compétitions confondues. Il devrait prendre place sur le banc en début de match.

CP