RMC Sport

Manchester City-PSG: Kuipers avait déjà été accusé de propos déplacés par Neymar en 2018

Après l'élimination du Paris Saint-Germain sur la pelouse de Manchester City (2-0) mardi soir, Marco Verratti et Ander Herrera ont accusé l'arbitre de la rencontre, Björn Kuipers, d'avoir insulté plusieurs joueurs parisiens. Des reproches qu'avait déjà effectués Neymar à l'encontre de l'arbitre néerlandais en 2018 après un Naples-PSG en Ligue des champions.

"Si je fais ça, je prends dix matchs (de suspension, ndlr)." Déçu de l'élimination du Paris Saint-Germain sur la pelouse de Manchester City (0-2-0) mardi soir, Marco Verratti est également apparu remonté après le match sur RMC Sport, en affirmant que Björn Kuipers, l'arbitre de la rencontre, l'avait insulté à différentes reprises à l'Etihad Stadium: "Il m'a dit "fuck you" ("va te faire foutre") plusieurs fois."

>> Manchester City-PSG: les infos en direct

Des propos qui sont venus confirmer ceux d'Ander Herrera, également passé au micro de RMC Sport: "On nous parle de respect envers les arbitres, mais lui a dit "fuck off" à Paredes". Arbitre néerlandais de 48 ans, Kuipers est un des officiels les plus expérimentés en Ligue des champions en activité. Kuipers compte 59 matchs de C1 arbitrés depuis la saison 2009-2010 et a officié lors de la finale 2014 entre le Real Madrid et l'Atlético de Madrid.

Le match à Naples avait déjà posé problème

Avant le match, le Néerlandais était bien connu des Parisiens, qu'il avait déjà arbitrés à six reprises, notamment lors de la victoire écrasante du PSG sur la pelouse du FC Barcelone en huitième de finale aller (4-1) en février dernier. En septembre 2012, Kuipers avait arbitré la première rencontre de C1 de l'ère qatarie, contre le Dynamo Kiev (4-1).

Outre le carton rouge que le Néerlandais avait sorti contre Zlatan Ibrahimovic face à Chelsea en mars 2015, c'est surtout un match de novembre 2018 à Naples (1-1) que les propos de Verratti et Herrera font resurgir dans les mémoires. À l'époque, le PSG avait dû concéder le nul après un penalty transformé par Lorenzo Insigne.

"Il ne peut pas dire ça"

Mais après la rencontre, Neymar s'était plaint de l'arbitrage et d'un penalty non sifflé sur Juan Bernat. Surtout, le Brésilien avait dénoncé le comportement de Kuipers sur le terrain: "On nous demande de respecter l'arbitre, mais on a droit à du respect en retour. Je me fiche des erreurs, il est humain et ça peut arriver. Mais j'ai fini par perdre mes nerfs à cause de ce qu'il m'a dit, il ne peut pas dire ça. Je n’ai pas envie de répéter ce qu’il m’a dit. J'espère que les gens au-dessus de lui peuvent agir. Ce n'est pas parce qu'il a un sifflet, un carton jaune et un carton rouge qu'il peut se croire supérieur à tout le monde."

Averti en fin de match pour protestation, Neymar avait notamment applaudi ironiquement Björn Kuipers pour manifester son désaccord. Malgré ces mauvais souvenirs, le PSG n'avait jamais perdu lors des six premiers matchs arbitrés par le Néerlandais. La défaite face à Manchester City est venue mettre fin à cette série.

DM