RMC Sport

Manchester City-PSG: les trois fois où les Skyblues ont été battus à domicile cette saison

Pour se hisser au tour suivant, le PSG devra impérativement s'imposer sur le terrain de Manchester City mardi soir en demi-finale retour de Ligue des champions (21h, RMC Sport 1). Une performance réalisée par trois équipes cette saison. De quoi inspirer Paris?

Aucune défaite en onze matchs de Ligue des champions (10 succès, 1 nul), un titre quasiment acquis en Premier League avec une belle avance, et, accessoirement, une victoire en Coupe de la Ligue. Parmi tous les cadors du football européen, Manchester City est sans doute celui qui réalise la saison la plus impressionnante jusque-là.

Très solides en défense, les Skyblues sont capables de faire la différence de partout dans le camp adverse, avec leurs génies offensifs tels que Kevin De Bruyne ou Phil Foden, mais aussi Ilkay Gündogan, Riyad Mahrez ou Bernardo Silva.

>> Manchester City-PSG: les infos en direct

Le PSG s’en est rendu compte la semaine passée, en concédant la défaite au Parc des Princes en demi-finale aller de C1 (2-1). Pour disputer une deuxième finale de suite, Neymar et ses camarades devront donc s’imposer mardi soir à l’Etihad Stadium lors de la manche retour (21h, RMC Sport 1), en marquant au moins deux buts. Une mission très, très difficile, mais réussie par trois équipes cette saison en championnat dans le jardin des Citizens.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez en exclusivité de la Ligue des champions

Manchester City 2-5 Leicester (27 septembre 2020)

Manchester City-Leicester, le 27 septembre 2020
Manchester City-Leicester, le 27 septembre 2020 © Icon Sport

Cela semble bien loin aujourd’hui, mais oui, Manchester City avait perdu son premier match à domicile de la saison fin septembre, en prenant même une volée historique contre Leicester (5-2), puisque aucune équipe de Pep Guardiola n’avait jamais encaissé autant de buts dans une rencontre.

Mais soyons clairs: le contexte était alors très différent. Déjà parce que City, qui avait participé au Final 8 de la Ligue des champions, sortait d’une préparation tronquée et n’avait aucun repère, et surtout parce que sa ligne défensive, avec une charnière Eric Garcia-Nathan Aké, Benjamin Mendy à gauche, et Kyle Walker à droite, n’était pas du tout la même que celle qui affrontera Paris, à l’exception probablement du dernier cité.

Ce jour-là, Manchester City avait concédé trois penalties, entre autres à cause d’un Eric Garcia catastrophique, et avait été martyrisé par les appels incessants de Jamie Vardy, auteur d’un triplé (dont deux penalties). Mais difficile d’imaginer l’avant-centre parisien, quel qu’il soit, avoir autant d’espaces mardi soir.

Manchester City 0-2 Manchester United (7 mars 2021)

Manchester City-Manchester United, le 7 mars 2021
Manchester City-Manchester United, le 7 mars 2021 © Icon Sport

Des trois défaites de Manchester City à la maison cette saison, c’est peut-être la plus intéressante à analyser pour les Parisiens. Parce qu’elle est relativement récente, parce que City était au complet, évoluant notamment avec sa charnière Ruben Dias-John Stones, et qu’il avait bien l’intention de poursuivre sa série de 21 victoires consécutives en dominant son voisin. Sauf que tout ne s’est pas passé comme prévu.

Dès la première minute de jeu, il a concédé un penalty après une faute de Gabriel Jesus sur Anthony Martial – qui illustre une certaine difficulté mancunienne à bien défendre face aux dribbleurs dans sa propre surface. City s’est ensuite fait surprendre plusieurs fois en contre, comme le montre le deuxième but de Luke Shaw en tout début de seconde période.

Mais pour obtenir des contres, il faut forcer les Skyblues à se découvrir. Or, c’est Paris – virtuellement éliminé – qui va courir après le score mardi. Par ailleurs, Manchester City avait loupé ce jour-là plusieurs énormes occasions, et évoluait dans une sorte de 4-1-4-1 ou 4-3-3 (avec un vrai numéro 9) un peu plus déséquilibré que son système actuel.

Manchester City 1-2 Leeds (10 avril 2021)

Manchester City-Leeds, le 10 avril 2021
Manchester City-Leeds, le 10 avril 2021 © Icon Sport

29 tirs à 2, 2.24 expected goals contre 0.23, 71% de possession à 29%, et 615 passes contre 252. Face à Leeds le mois dernier, Manchester City – malgré un considérable turnover avant le quart retour contre Dortmund – avait outrageusement dominé les débats.

Mais c’est bien la formation de Marcelo Bielsa qui s’était imposée (2-1) à dix contre onze, en signant à l’Etihad un véritable hold-up au bout du temps additionnel. "La chose la plus juste, ou la plus équitable, aurait été que City gagne, avec d’ailleurs reconnu le technicien argentin, rarement autant bousculé sur le pré. Nous avons fait un gros effort, mais il est vrai que City a dominé le match et avait les meilleures options."

Les miracles ne se produisant pas tous les jours, les Parisiens auront très peu de chances de réaliser l’exploit à l’Etihad mardi s’ils réalisent la même prestation que les Whites. Mais s’il y a une leçon à retenir, c’est peut-être de ne jamais perdre espoir, même quand tous les voyants sont au rouge…

https://twitter.com/clementchaillou Clément Chaillou Journaliste RMC Sport