RMC Sport

Manchester City-PSG: Manu Petit dénonce les "comportements scandaleux" de certains joueurs parisiens

Membre de la Dream Team RMC Sport, Manu Petit ne décolérait pas après la défaite (2-1) des Parisiens à Manchester City en Ligue des champions, agacé par le comportement de certains joueurs pas suffisamment concernés par l’équilibre de l’équipe.

Manu Petit était en colère à la pause. Et son énervement n’est pas retombé au coup de sifflet final, après le match, la suite des événements lui ayant donné raison. "Je commence vraiment à être énervé par le comportement de certains joueurs, notamment sur le plan offensif au niveau du replacement à la perte du ballon", s’était-il emporté à la mi-temps du match entre le PSG et Manchester City, à l’Etihad Stadium, pour lequel il était aux commentaires, sur RMC Sport 1.

>> Ligue des champions: revivez Mancheter City-PSG (2-1)

"Ça devient insupportable"

Le score était pourtant de 0-0 à cet instant, mais il ne reflétait pas la physionomie d’un match très largement dominé par Manchester City, face une faible équipe parisienne, fragilisée par la maigre participation de ses offensifs à l’effort collectif. "C’est l’éternel débat. Avec l’arrivée de Lionel Messi cet été, on a dit que ça allait être dur pour Mauricio Pochettino de trouver un équilibre tactique. On l’a encore vu", pestait notre consultant sur RMC Sport 1.

>> Suivez la Ligue des champions sur RMC Sport

"Mais ce qui m’énerve par-dessus tout, c’est le comportement irrespectueux de certains joueurs envers certains partenaires. Quand on leur fait remarquer leurs manquements et leurs devoirs, certains joueurs le prennent mal. Ça devient insupportable. On l’a encore vu à plusieurs reprises", pointait Manu Petit à la mi-temps, faisant ici référence à l’accrochage entre Leandro Paredes et Neymar.

"Des comportements scandaleux"

Mais d’autres scènes observées sur la pelouse ont opposé des joueurs parisiens, les uns reprochant aux autres de ne pas fournir assez d’efforts dans le replacement. Un déficit d'investissement défensif qui a ouvert des brèches dans lesquelles se sont engouffrés les joueurs de Manchester City.

Mauricio Pochettino n’a pas semblé en vouloir particulièrement à ses joueurs - Pep Guardiola était beaucoup plus démonstratif - ni leur en tenir rigueur, puisqu’ils sont tous restés sur le terrain jusqu’à la fin, même Lionel Messi, pourtant fantomatique et peu efficace dans ses relais au milieu de terrain, avec un déchet technique inhabituel pour un joueur de sa classe.

Le technicien argentin a estimé que tous ses joueurs avaient été bons ce soir malgré la défaite, ce qui peut être vu comme une façon de protéger ses éléments en public. La déclaration a en tout cas achevé d'exaspérer Manu Petit: "J’en ai un petit marre qu’il protège ses joueurs, ils devraient leur rentrer dedans. Il y en a certains qui ont perdu de vue qu’au foot on gagne en équipe. On a déjà assisté à cela à plusieurs reprises, mais là c’était criant. J’ai vu des comportements scandaleux."

QM