RMC Sport

Manchester City-PSG: le petit accrochage entre Neymar et Paredes en fin de première période

Sur RMC Sport, Emmanuel Petit a poussé un coup de gueule à la mi-temps du choc entre Manchester City et le PSG sur le comportement de certains joueurs parisiens, en prenant pour exemple une réflexion adressée à Neymar par Leandro Paredes.

"Je commence vraiment à être énervé par le comportement de certains joueurs, notamment sur le plan offensif au niveau du replacement à la perte du ballon." Le coup de gueule est signé Emmanuel Petit. A la mi-temps du choc de Ligue des champions entre Manchester City et le PSG ce mercredi, alors que le score était de 0-0, le champion du monde 1998 s’en est pris à certains joueurs parisiens. "C’est l’éternel débat. Avec l’arrivée de Lionel Messi cet été, on a dit que ça allait être dur pour Mauricio Pochettino de trouver un équilibre tactique. On l’a encore vu", a insisté Petit, qui était aux commentaires du match sur RMC Sport.

>> Ligue des champions: revivez Manchester City-PSG (2-1)

Neymar et Paredes lors de Manchester City-PSG
Neymar et Paredes lors de Manchester City-PSG © RMC Sport

La "réflexion" de Paredes à Neymar

"Mais ce qui m’énerve par-dessus tout, c’est le comportement irrespectueux de certains joueurs envers certains partenaires. Quand on leur fait remarquer leurs manquements et leurs devoirs, certains joueurs le prennent mal. Ça devient insupportable. On l’a encore vu à plusieurs reprises", a-t-il appuyé. Petit a particulièrement été marqué par une séquence en fin de première période. Après avoir perdu un ballon dans son camp, et concédé une touche, Neymar a visiblement eu droit à une remontrance de la part de Leandro Paredes. Les deux coéquipiers ont échangé quelques instants, gestes à l’appui. L’Argentin a-t-il reproché au Brésilien sa perte de balle ?

Lui a-t-il demandé de fournir plus d’efforts défensifs ? "Paredes fait une réflexion à Neymar, a précisé Petit sur RMC. Et au lieu de faire profil bas, Neymar le prend mal, son ego prend le dessus et il envoie paître son partenaire. J’aimerais que des joueurs mettent le poing sur la table parce que j’ai l’impression que Pochettino n’a pas le pouvoir pour le faire. Ce sont aux joueurs de prendre le relais."

Malgré l’ouverture du score de Kylian Mbappé en début de seconde période, le PSG s’est finalement incliné à l’Etihad Stadium (2-1). Le carton du RB Leipzig contre Bruges (5-0) dans l’autre rencontre du groupe A a toutefois permis aux hommes de Pochettino de composter leur billet pour les huitièmes de finale. Ils devront se contenter de la deuxième place derrière les Skyblues et ont donc de fortes chances de tomber sur un gros client au prochain tour.

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR