RMC Sport

OM-Manchester City: Guardiola se méfie de Payet, Thauvin et Benedetto

L’entraîneur de Manchester City Pep Guardiola a évoqué en conférence de presse les nombreuses qualités de l’OM, à la veille du match contre le club marseillais en Ligue des champions ce mardi à partir de 21h (en direct sur RMC Sport 1).

Alors qu’il révélait il y a peu souffrir encore intérieurement du souvenir de l’élimination subie en quarts de finale de la précédente édition de la Ligue des champions contre Lyon, un échec qu’il assume totalement, Pep Guardiola est de retour dans ce pays qui l’a tant tourmenté ces dernières années. Son équipe de Manchester City, qui n’a jamais gagné en France, va tenter d’enchaîner malgré tout mardi (à partir de 21h, en direct sur RMC Sport 1), contre l’OM, qui tentera de son côté de mettre fin à une interminable série de défaites en C1 (10).

Guardiola: "Les punir quand nous en aurons l'occasion"

Guardiola et Manchester City partiront largement favoris de l’affrontement malgré un début de saison moyen, émaillé par les blessures, mais le technicien espagnol se méfie du club phocéen, qu’il a semble-t-il bien étudié: "L'OM est l'une des équipes historiques du championnat de France. Elle bénéficie de la qualité de Payet et Thauvin, de l’expérience de Benedetto qui vient de Boca Juniors. C’est un bon attaquant, un bon buteur, qui bouge beaucoup. Ils ont un milieu de terrain très physique. Un côté bien organisé, qui défend bien l'espace. Vous devez trouver contre eux un moyen de contrôler le jeu. Il ne faudra pas concéder de coups de pied arrêtés car ils ont l’un des meilleurs tireurs d’Europe, et les punir quand nous en aurons l'occasion."

Sa rencontre avec Villas-Boas

Pep Guardiola sait aussi la valeur du coach adverse, le Portugais André Villas-Boas, qu’il a rencontré lorsqu’il entraînait encore le FC Barcelone: "Je l'ai suivi à Porto. Il a fait un travail incroyable. Je l'ai rencontré à Barcelone et nous avons eu une conversation. C'est un manager expérimenté, il connaît parfaitement la Premier League (pour y avoir entraîné Chelsea et Tottenham). C'est un jeune manager qui a eu du succès et il fait du bon travail ici à Marseille." Villas-Boas avait lui aussi rendu hommage à son confrère, cité comme une inspiration, "car il continue d’innover, de prendre des risques". Puisse-t-il se tromper ce mardi, pour le bien de l’OM.

QM avec LB