RMC Sport

PSG: Al-Khelaïfi élu président de l'association européenne des clubs (ECA)

Sur fond de crise provoquée par le projet mort-né de Super League, Nasser Al-Khelaïfi a été élu président de l'ECA, l'association européenne des clubs. Le patron qatari du PSG, en première ligne contre les 12 grands clubs dissidents, succède au très décrié Andrea Agnelli.

Après le refus du Paris Saint-Germain de participer à la Super League, Nasser Al-Khelaïfi gagne des responsabilités sur la scène européenne. Le dirigeant qatari a été élu ce mercredi président de l'association européenne des clubs (ECA), après un vote de l'ensemble du comité exécutif. Il a accepté les sollicitations des autres clubs européens, après avoir refusé le poste dans un premier temps.

Al-Khelaïfi veut défendre les "principes"

Nasser Al-Khelaïfi succède donc à Andrea Agnelli, parti après avoir trahi l'ECA en étant aux commandes du lancement de la Super League. "Je suis honoré et reconnaissant d'avoir été nommé président", a réagi le patron du PSG, qui avait été félicité par l'UEFA pour avoir fermement défendu la Ligue des champions.

"Le leadership, l'intégrité et la cohésion de notre organisation n'ont jamais été aussi nécessaires qu'en ce moment charnière pour le football européen, a-t-il aussi déclaré dans le communiqué annonçant son élection. J'apporterai mon engagement inconditionnel à l'ensemble de la communauté du football: cela signifie à tous les clubs membres de l'ECA de chaque nation européenne, et aux fans et communautés qu'ils représentent. Aux côtés de tous mes collègues membres du conseil d'administration et des clubs, je chercherai à renforcer l'ECA dans son rôle légitime et unique des clubs européens. Notre sport, adoré par des générations de supporters, ne pourra prospérer que si l'on s'en tient aux principes de l'ECA".

L'ECA jubile

L'ECA a également élu Michael Gerlinger, dirigeant du Bayern Munich, comme premier vice-président. Il rejoint Edwin Van Der Sar (Ajax), Dariusz Mioduski (Legia Varsovie) et Aki Riihilahti (HJK Helsinki), qui étaient déjà vice-présidents.

Au passage, l'ECA se "félicite" de l'échec de la Super League et de la "condamnation forte et universelle du projet" par la plupart des acteurs du football: "L'ECA est fermement convaincue que ce projet ne pourrait pas aboutir car le football, à son origine, est basé sur l'ouverture, l'excellence sportive et un lien entre tous les membres de la famille du football. Le football est pour tout le monde. Les récents événements ont rappelé que les propriétaires de clubs n’en sont que les gardiens, des guides, qui signifient tant pour les fans et leurs communautés."

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport